Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

13 mai 2013 1 13 /05 /mai /2013 22:31

   Boulevard des capucines, les cinq lettres brillent en lettres de sang dans la nuit parisienne. PAULO (ne prononcez surtout pas "Paolo" !) fait salle quasi comble ce soir à l'Olympia Bruno Coquatrix. Qui aurait pu prédire il y a encore quelques années où Paulo essayait encore de faire rire 2 pelés et un tondu dans les kermesses de village entre le stand de la pêche aux canards et le chamboule-tout que ce 11 mai 2013, ce petit sarthois aux lunettes rondes à la John Lennon serait en tête d'affiche du Music Hall le plus prestigieux de la capitale ? L'équipe du blog de Julien Petitjean n'a voulu en aucun cas rater l'événement.

   Paulo, pour les lecteurs de ce blog, plutôt septentrionorientaux s'il en est, connait plutôt son homologue régionnal Claude Vanony malheureusement tricard dans la capitale depuis qu'il a déclaré chez Drucker que les parigots envahissent les montagnes vosgiennes tels les doryphores envahissent les pommes de terres. Ou quelque chose du genre. On ne plaisante pas avec les parigots ! Du moins, pas de cette manière, surtout quand on n'y est pas (encore) connu. 

Paulo_a_l_Olympia_Jean_Martiny.jpg Paulo_a_l_Olympia_Sable_Recto_Verso.jpg
       Jean Martiny             Boîte de Sablés Paulo (recto/verso)

 

   Son spectacle ? Il l'a rôdé en province depuis plus de 20 ans, à titre amateur d'abord, à l'époque ou notre Paulo travaillait encore chez les Poulets de Loué, puis professionnel, le succès croissant petit à petit. A l'instar de son homologue vosgien, Paulo nous conte non sans humour (ça serait dommage pour un humoriste) le quotidien de sa campagne Sarthoise, sa famille, ses voisins, ses parties de chasse, sa deudeuche... Sous un débit verbal impressionnant, les annecdotes fusent, les jeux de mots y côtoient poésie et la bonne odeur du terroir. Sans être à proprement parler un chansonnier, les politiques en prennent aussi pour leur grade, et parfois en chanson. Notamment pour les rappels après standing ovation : De Cahuzac à DSK en passant par Fillon (un enfant du pays). Caustique mais jamais méchant, Paulo aime son public, qui le lui rend bien. Pas d'arrogance ni de cruauté gratuite, Paulo sait rester simple et proche de son public.

   Le public parisien ? Paulo l'accoste avec beaucoup de sérénité vu qu'une partie non négligeable de celui-ci avait fait le trajet depuis les Pays de la Loire pour venir l'applaudir, et par trois fois debout à la fin du spectacle ! Mayennais y compris, bien qu'il ne soit pas tendre avec eux (*) Il faut dire que les Slurp BB avaient déjà bien chauffé la salle de leurs cuivres New Orleans. 

Paulo_A_l_Olympia_Loges.JPG Paulo_a_l_Olympia_Trente_production.jpg
Paulo lors de l'after          trente productions

 

   En tant que VIP, l'équipe du blog de Julien Petitjean était bien entendu invité à l'after qui se déroulait dans les loges de ce lieu mytique. Plus d'un se serait battu pour pénétrer dans cet antre où les plus grands y ont pris leur quartiers pour un soir ou pour plusieurs mois. Des Beatles à Elsa en passant par Johnny ou Jacqueline Maillan, sans parler de Michel Polnareff qui ira jusqu'à montrer ses fesses pour annoncer le spectacle. A l'entrée de l'antre, les mains des plus grands y sont moulés tels à Hollywood Boulevard, sauf qu'ici il ne s'agit pas de Brad Pitt ou de Julia Roberts mais plutôt de Jean-Jacques Goldmann ou Gilbert Bécaud. Dans cette antre, Paulo, reconnaissant y remercie tous les gens sans qui ce spectacle n'aurait pu avoir lieu citons trente productions ou Jean Martiny (présents également) et signe volontiers la boîte de sablés de Sablé (sur Sarthe, ville de notre ancien 1er ministre) élaboré pour l'occasion en tant que produit dérivé (la preuve en image plus haut). Autre produit dérivé : Le T-Shirt Paulo (avant c'était les Polos Paulo, si si c'est véridique ! Mais les modes changent). Paulo, le seul humoriste qui nous habille et nous nourrit !

   Alors si vous ne connaissiez pas Paulo et si votre blog préféré vous a mis l'eau à la bouche, offrez-vous et offrez le DVD de Paulo à l'Olympia Bruno Coquatrix qui devrait sortir pour les fêtes (de fin d'année)...

 

(*) Pour info, les sarthois et les mayennais, c'est un peu comme... Disons... Les mosellans et les meurthe-et-mosellans !

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
6 août 2012 1 06 /08 /août /2012 22:13

   Quel messin ne connait pas Dany Des Rues ? Ce jeune ménestrel a hanté des années durant les rues piétonnes de la ville verte armé de sa guitare et se réclamant de Aubert, Renaud et Coluche. 20 bougies à soufler, et c'est l'occasion de faire une rétrospective de sa carrière, riche en émotion, rencontres, représentations et productions discographiques.       

   Pas grand chose à ajouter, le points les plus marquants sont à savourer dans cette rétrospective.

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
10 mai 2011 2 10 /05 /mai /2011 13:23

   Il y a 30 ans jour pour jour mais pas encore heure pour heure, François Mitterrand (qui se faisait déjà appeler "Président" au Parti Socialiste) était élu IVe président de la Ve République. Mais... Savez-vous pourquoi il a été élu alors qu'il avait été battu en 1974 face au même adversaire ? C'est l'objet de l'article d'aujourd'hui...

    Outre les affaires qui ont entâché le règne de Giscard d'Estaing telle l'affaire des diamants, les face à face télévisés ont joué un rôle déterminant sur l'élection du président, et ce à plusieurs reprises.

   On raconte souvent que Giscard a été élu en 1974 en grande partie du fait qu'il ait lancé à Mitterrand lors du face à face son fameux "Vous n'avez pas le monopole du coeur Mr Mitterrand", de plus à l'époque, Mitterrand ne faisait pas le poids face à son adversaire sur les questions économiques.

   1981 la roue tourne. Mitterrand est beaucoup plus féru d'économie et le bilan de Giscard ne joue pas forcément en sa faveur. Mitterrand prend sa revanche en balançant "Vous me reprochez d'être l'homme du passé alors qu'en 7 ans vous êtes devenu l'homme du passif" Et Giscard de conclure son septennat par son "Au revoir" resté tristement célèbre.

   Autre petite phrase assassine adressée à Valéry Giscard d'Estaing lors de ce débat : "Je ne suis pas votre élève, vous n'êtes pas mon professeur". Comme souvent lors de ce genre de débat, cette phrase n'a pas du tout été improvisée, et son origine, raconté dans le livre de Serge Moati : "30 ans après" est la suivante :

   Les face à face télévisés, Mitterrand exécrait ce genre d'exercice. Sans doute avait-il encore celui de 1974 resté au travers de la gorge, mais il fallait impérativement préparer sérieusement celui de 1981. C'est ainsi que fut organisée une répétition quelques jours avant. Pour se mettre en conditions réelles, Laurent Fabius (qui fut nommé 1er ministre 3 ans plus tard) endossa le rôle de Giscard, pour donner la réplique au candidat. (On comprend pourquoi : ils ont la même coupe de cheveux !) Lors de cette répétition, Laurent Fabius harcela Mitterrand de questions en rapport avec l'économie, le chômage, l'inflation, la croissance et j'en passe, mimant la même attitude condescendante qu'adopta le président en exercice lors du vrai débat. Au bout d'un moment, Mitterrand excédé : "Mais enfin, pour qui vous prenez-vous, Fabius ! ? Vous m'ennuyez à la longue avec votre air suffisant et votre ton supérieur : je ne suis pas votre élève et vous n'êtes pas mon professeur ! " C'est à ce moment que Serge Moati releva la phrase pour conseiller à François Mitterrand de la replacer lors du vrai débat, ce qu'il fit, après quelques réticences ! Nous n'irons pas jusqu'à dire que Mitterrand fut élu grâce à Serge Moati, mais en tout cas, il y contribua.

   J'ai hâte d'assister à la joute verbale du prochain face à face pré 2e tour, dans un an et qui opposera probablement Marine Le Pen à Dominique Schtrauss Kahn ! Nous le commenterons en temps voulu. Yes we Kahn !

  mitterrand 30ans

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
6 mai 2011 5 06 /05 /mai /2011 08:00

   La soeur de Kate Middleton fait couler beaucoup d'encre ces derniers jours. Il faut dire que le monde entier (du moins 2 milliards de personnes) l'a découverte vendredi dernier dans le cadre du mariage de sa soeur qu'est Kate et de son désormais beauf, habillée d'une magnifique robe fourreau magnifiant ses courbes subtilement dessinées, au point que le prince Harry n'a pas eu l'air de s'ennuyer à ses côtés, mais... qui est vraiment Pippa Middleton ? C'est la question à laquelle nous allons essayer de répondre aujourd'hui, et ce, en essayant de respecter le pari de ne pas faire de jeu de mot vaseux sur le nom de la vedette du jour...

 

Pippa-Middleton-et-Harry-le-couple-reve mode unePippa-middleton-il-n-y-a-aucun-avenir-entre-elle-et-harry-1

   Soeur cadette de la future (?) reine d'Angleterre, Philippa Charlotte Middleton de son vrai nom est née il y a 27 ans (*). Par contre ne l'appelez surtout pas Pippa, elle déteste ça ! C'est pourtant le sobriquet dont tout le monde l'affuble. Les tabloïds britanniques lui ont trouvé un autre surnom : "Perfect Pipa" bien que nul n'est parfait, on comprend aisément pourquoi...

   Après avoir étudié la littérature anglaise à l'université d'Edimbourg, Pippa s'est finalement orientée dans l'événementiel.  Elle tient également le journal en ligne de The Party Times l'entreprise de ses parents, spécialisée dans les accessoires festifs. Ses talents d'organisatrice aurait d'ailleurs été mis à profit pour la soirée d'après banquet (l'after) du mariage de sa princesse de soeur la semaine dernière. Avec des parents dont le fond de commerce est l'industrie de la fête, ça aurait été dommage de ne pas profiter de l'occasion !

   Comment s'étonner qu'en 2008 la belle ait été élue par le magazine chicos Tatler "Célibataire la plus en vue du pays" ? Le blog de Julien petitjean ainsi que 202 517 autres personnes sont inscrits au "Pippa Middleton Ass Appreciation Society", groupe FaceBook dont on peut traduire le nom en françait comme "société des amateurs des attrbuts fessiers de Pippa Middleton". Pour nous rejoindre, cliquez ici. C'est très utile de faire partie de ce groupe pour l'élevation intellectuelle de la société. Si, si !

   Moins sexy : parmi les loisirs préférés de Pippa citons le toboggan, non pas le toboggan que l'on trouve dans les cours de récréation d'écoles maternelles, mais le traîneau. Citons aussi la chasse, où Pippa s'illustre comme une tireuse d'élite (**) la légende veut qu'un beau jour de 2008, elle ait tué 23 pauvres petits oiseaux dans une partie de chasse !

   Signe particulier de Pippa ? Son frère cadet a posé nu pour un site gay, et les photos font le tour du monde.

   Perfect Pippa la femme idéale ? Sans doute, le seul problème pour ses prétendants, c'est qu'elle est déjà fiancée à un certain Alex Loudon (grrrr...), ancien joueur de Cricket de son état. Un an d'amour. Cependant, beaucoup spéculent sur une idylle entre Pippa et le prince Harry, et cela en dépit du fait qu'elle est très amie avec la petite amie de ce dernier... Les amateurs de potins mondains attendent avec impatience d'éventuels retournements de situations et de déchirements au sein de la famille et de la belle famille royale. Affaire à suivre...

 


(*) Le 6 septembre 1983 pour ceux qui voudront lui souhaiter un bon anniv dans exactement 4 mois.

(**) Par contre, une pi... d'élite, ça on ne sait pas... zut j'ai perdu mon pari !

 


Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
29 septembre 2010 3 29 /09 /septembre /2010 19:13

   Depuis quelques mois, une avalanche quotidienne de courrier envahit les locaux de l'immeuble du blog de Julien Petitjean nous demandant ceci : "On voit sans cesse Sébastien Chabal dans des publicités. Il envahit nos panneaux d'affichage, magazines et écrans publicitaires, son visage nous est extrêmement familier mais bon sang, quelle tête peut-il bien avoir sans ses cheveux longs et sa barbe ?"  Alors en vue de contribuer à la préservation de la forêt amazonienne, et  puisque cela nous barbe de descendre tous les jours des tonnes de sacs poubelle, nous nous sommes résolus à répondre à cette question !

     François Corbier, dans le Club Dorothée nous a chanté "Sans ma barbe, quelle barbe" sans savoir que 20 ans plus tard, une question taraudera les esprits "Quelle tête a le rugbyman Sébastien Chabal sans la barbe ?". La question a alimenté les soirées barbecues les plus en vue de ces derniers étés. Puisque des images valent beaucoup plus que de longs discours, la réponse en images :

  Pour rappel, visage actuel : 

Chabal.jpg chabal2.jpg Chabal-lingerie.jpg
     

  Epoque glabre : 

Chabarb_015.jpg   Chabarb_017.jpg
     

     Désolé, nous n'avons mis que 2 photos sans barbe contre 3 avec, mais voyez-vous, les photos sans la barbe sont beaucoup plus rares !

     La prochaine fois, nous essayerons de répondre à la même question concernant le groupe sudiste ZZ Top, mais pour le coup, le matériel utilisé pour décimer la forêt amazonienne n'y suffira peut être pas ! Pourvu que le barbier de Séville ne se retourne pas dans sa tombe...

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
2 septembre 2010 4 02 /09 /septembre /2010 14:00

   Bonjour. Como esta en la casa ? Depuis quelques mois, nous recevons un abondant courrier dans l'immeuble du blog de Julien Petitjean. La question est récurrente : Qui se cache derrière Rodolphe, le geek de la pub de "Il a free, il a tout compris"? Toute l'équipe du blog s'est donc mobilisée pour mener son enquête qui la conduisit à Bruxelles.

rodolphe-free.jpg
Rodolphe IRL

   La pub free a en effet fait couler beaucoup d'encre et de nombreux fan club du personnage de Rodolphe se consistuent sur facebook (*) et ailleurs, notamment depuis que l'on a appris que cette série de 8 spots publicitaires restera désormais sans suite. Le groupe le plus célèbre, que vous pouvez rejoindre, est le suivant :

http://www.facebook.com/?ref=home#!/pages/Sauvons-Rodolphe-de-la-pub-Free/425952645695?ref=ts

   Derrière le personnage de Rodolphe, geek le plus célèbre de France, se cache en fait Jean-Daniel Bourgeois un belge (Bruxellois) de 27 ans. Malgré les apparences (de part ses qualités évidentes de comédien) il n'est pas du tout comédien dans la vie et a été repéré dans un bar bruxellois par les réalisateurs du clip pour son physique, sa gestuelle et sa nonchalence.  C'est ce que l'on apprend dans un reportage de l'émission 66 Minutes diffusée sur M6 et que vous pouvez revoir sur ce lien :

http://www.hodiho.fr/2010/04/rodolphe-de-free-en-vrai.html

   Son vrai métier n'a rien à voir avec la comédie si ce n'est le côté artistique puisqu'il est sculpteur. Il a d'ailleurs récemment exposé ses oeuvres qu'il qualifie lui-même de "fonctionnels mais absolument inutiles, attractifs mais frustrants." aux côté d'oeuvres d'autres artistes dans le cadre d'une exposition intitulé "Fake" et qui s'est tenue jusqu'au 22 août dernier à Alost. Bien que son rôle dans la pub free lui aurait rapporté 12000 €, Jean-Daniel ne voudrait pour rien au monde renoncer à son métier de sculpteur.

rodolphe-11e20.jpg
 Jean Daniel à l'oeuvre

 

   De surcroît, Jean-Daniel a récemment remporté, à l'unanimité, le prix Médiatine, une récompense prestigieuse qui révèle les nouveaux talents.

Rodolphe_Oeuvre.jpg
 Une oeuvre de Jean-Daniel Bourgeois

   Pour conclure, je préfère quand même préciser que si vous avez un problème avec votre FreeBox, le courrier n'est pas à adresser à Rodolphe (ni à Jean Daniel), merci pour lui !

 


(*) Combe du mauvais goût, il existe même un groupe FaceBook (qui ne sert d'ailleurs à rien) intitulé "Jeanne d'arc, elle a frit, elle a tout compris !"

 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
31 août 2010 2 31 /08 /août /2010 14:00

   Après Chantal Goya hier, parlons de Dorothée (du club éponyme), comme ça pas de jalouse ! On croit rêver, Dorothée nommée chevalier des Arts et Lettres... Un premier avril on aurait spontanément crié aucorbier_le_nez_de_dorothee.jpg canulard, j'y aurais peut être plus cru si elle avait été nommée Chevalier du Zodiaque, mais là pour les arts et lettres il semblerait que ce soit vrai... 

   Même la première intéressée, interviewée ce matin sur RTL n'en revient pas et semble être la 1ère surprise. Son entourage forcément parti pris lui aurait assuré qu'elle le méritait mais ou commence et où s'arrête le mérite de ce genre d'honneur ?

   Certes, l'animatrice a beaucoup oeuvré pour distraire la jeunesse des années 80, a fait un travail colossal, mais quel rapport avec les Arts et Lettres ?

   Un rôle dans un film de Truffaut ? Je ne pense pas que cela suffise, je suis sûr que Jean-Pierre Léaud ne possède même pas cette distinction.

   La chanteuse ? Il est vrai que la haute teneur intellectuelle de ses chansons (*) peut jouer en sa faveur, cependant elle n'en écrivait ni la musique ni les paroles, et je ne crois pas que ses qualités d'interprète puissent le justifier.

   Présentatrice TV ? Pas de rapport à ma connaissance avec la chose. Même Les Musclés l'auraient plus mérité car malgré l'image débile qu'ils véhiculaient, ils n'en restaient pas moins de très bons musiciens ayant joué avec les plus grands. René si tu nous écoutes... Quand à Framboisier, n'oublions pas qu'il a été le producteur de la grande époque de Matmatah !

   Et Corbier ? En toute sincérité, lui mériterait vraiment cet honneur car au delà de ce qu'on a pu entendre de lui dans les émissions de Dorothée ("Les mille pattes", "Laisse les mamies faire" ou "Le nez de Dorothée") ce chansonnier (que j'ai eu la chance de rencontrer en vrai) est un très grand parolier à la plume acerbe est caustique que je place au rang des Brassens, Perret ou François Béranger. Pour vous en convaincre, procurez vous l'un de ses CD (voire tous !).

   Jacky également aurait plus de raisons que son ex cheftaine d'être titulaire de cette décoration car il est une véritable encyclopédie vivante du rock.

   Revenons à Dorothée. Bien qu'elle soit la recordwoman du nombre de jours (58) à avoir rempli Bercy à guichets fermés et être devenue depuis une sorte d'icône des adulescents nostalgiques relevant du syndrôme de Peter Pan, ce dernier élément ne suffit pas à me convaincre, désolé et cela malgré le fait que depuis avril dernier, une pétition circulait sur Internet dans ce sens !

   Bientôt, si on continue comme ça, il ne faudra pas s'étonner que Jordy, Mickael Vendetta, Loana, Rika Zaraï, Steevy ou Franky Vincent soient nommés Chevalier voire Grand Officier des Arts et Lettres !

   Dorothée, ne porte surtout pas plainte contre ce blog pour diffamation, j'essaye juste de comprendre le fonctionnement des institutions françaises...

   Bon je vous laisse, j'ai des croissants à finir. Car, comme disait si bien notre vedette du jour : "Pas de pitié pour les croissants !"


(*) Citons en vrac "Hou la menteuse", "Allo allo monsieur l'ordinateur"ou "Qu'il est bête"

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
30 août 2010 1 30 /08 /août /2010 13:30

   Après nos démêlées avec la justice, abordons un sujet un peu plus léger puisqu'il s'agit de Chantal GOYA. Déjà, sachez que le vrai nom de la célèbre chanteuse est Chantal DE GUERRE, pas vraiment idéal pour un public à 99% enfantin, bien que souvent, les enfants aiment jouer à la guerre... Mais connaissez vous la véritable histoire de Chantal GOYA ?

   Tout d'abord, sachez que l'égérie des boîtes gay à la mode n'a jamais voulu devenir chanteuse, à l'origine, celle-ci se prédestinait à devenir journaliste, mais les hasards de la vie la conduirent à entrer dans le show biz alors que d'autres galèrent toute leur vie pour y entrer... Sans succès.

   ToGoya.jpgut a basculé avec sa rencontre avec Jean Jacques DEBOUT, qui, fraîchement éconduit par Sylvie VARTAN, demanda Chantal en mariage 15 minutes après la lui avoir été présentée lors d'un mariage ou d'une fête chez Eddy BARCLAY (selon les sources).

    Il lui dit qu'elle ressemblait aux modèles des tableaux de Goya (le peintre) et qu'elle devrait prendre "Chantal GOYA" comme pseudo. (Moi qui croyait que c'était le peintre qui avait souhaité s'appeler ainsi en hommage à sa chanteuse préférée !)

   Elle fut ensuite utilisée comme égérie du magazine "Mademoiselle âge tendre" qui était à l'époque le complément féminin du fameux "Salut les copains" et ce n'est que de fil en aiguille qu'à cette même époque, elle devint chanteuse (pas encore pour enfants) et actrice. Elle a d'ailleurs tenu quelques rôles plus ou moins importants dans quelques films au cours des années 60 notamment pour Jean-Luc GODARD.

   Après la naissance de ses enfants, elle quitta pour quelques années le show business. Ce n'est qu'au milieu des années 70 qu'elle fut rappelée pour ne chanter que le temps d'une émission des Carpentiers la chanson "Adieu les jolis foulards" qui ne devait même pas être enregistrée de manière discographique, et être interprétée lors de l'émission par Sylvie VARTAN qui, pour une raison X ou Y n'a pu honorer la prestation.

   L'engouement du public pour cette chanson fut tel que la chanson fut finalement enregistrée en catastrophe pour connaître un succès phénoménal qui marqua le point de départ de la carrière que l'on sait.

   Pour plus d'informations, je vous propose de lire les ouvrages des 2 principaux intéressés, à savoir "Ma vie à dormir debout" de Jean Jacques DEBOUT et "Des poussières d'étoiles dans les yeux" de Chantal DEBOUT née DE GUERRE dite GOYA.

   Sur ce, je vous laisse, j'ai soif, je vais me boire un jus de goyave.

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 10:00

   Aujourd'hui, 2e volet de la saga consacrée à Tatayet, en nous penchant un peu plus sur son oeuvre. Une oeuvre colossale et inoubliable. Pour vous rafraîchir la mémoire, relisez l'acte I.

   Tatayet a fait beaucoup de vidéos type "caméra cachée" avec les enfants, souvent dans des écoles. Il a un côté tellement doux, attendrissant et gentil mais tout en gardant une âme d’enfant … Notamment dans son rôle de Saint Nicolas, mais aussi, dans la caméra cachée où il était dans une classe en Belgique et qu’il demandait aux enfants qui rentraient dans la pièce de rester avec lui...
 


Tatayet en Saint Nicolas



Tatayet en classe

 

   En 1986 sort son fameux tube le « Kitching » dont les auteurs compositeurs sont Pierre Piront et, bien entendu, Michel Dejeneffe en personne.

   En annexe les paroles. Cliquez sur ce lien pour l’écouter, un vrai régal !


    En 1990, nous avons aussi vu naître et mourir dans l’œuf, une série de 2 Bandes Dessinés du héros de mon enfance… Le premier en avril 1990, le second en novembre 1990. Et aujourd’hui, je me dis… mais quel était donc ce souvenir qui m’a déjà donné tant de poésie, d’humour, de sentiment de bonté, de douceur ? Et bien c’est ce bon vieux Tatayet

   Voici à notre connaissance les dernières dates de représentation cette année : samedi 11 juillet 2009, vendredi 17 juillet et le vendredi 21 août au café-théâtre “le Don Carlo” à St Agrève (France).

   Vous retrouverez bien sûr tout ce que vous voulez savoir de plus sur son site, www.tatayet.net

   Tatayet… tu nous manques… à quand ton vrai retour… ???


                                                                                                                         Catwoman



ANNEXE : Paroles du Kitching


Le Kitching


On va chanter maintenant le kitching !
Un vieux truc à Tatayet !
C'est ça le kitching
 
Refrain :

Kitching, ketchang
Kitching, kong, kong, le kang
Kitching, kong, kong, da le kike long kong
Kela de tong de tang de tching
Kedang de kike long cool !


C'est ça

Refrain

En avant…marche !
C'est ça le kitching (oui c'est ça)
C'est un vieux truc à Tatayet
C'est ça le kitching
Tu peux toujours essayer (faut pas s'gourrer hein)

Refrain

T'es vraiment nul
 
Refrain

En avant…marche !
C'est ça le kitching (c'est ça)
C'est un vieux truc à Tatayet
C'est ça le kitching
Tu peux toujours essayer
 
À ma droite : Ticoco, mon fils
À ma gauche : Ratatagnagna, le fils à Ticoco
Et au-dessus : notre père à tous
Tous les quatre, nous allons vous interprèter
Le kitching dans une version familiale
Attention, un, deux, trois,
 
Refrain

C'est très bien mes enfants
 
Refrain

C'est ça le kitching (oui c'est ça le kitching)
C'est un vieux truc à Tatayet (tu l'as dit bouffi)
C'est ça le kitching
Tu peux toujours essayer
 
Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article
30 octobre 2009 5 30 /10 /octobre /2009 13:45


    Vous vous souvenez sans doute de cette petite marionnette créée de toutes pièces par Michel Dejeneffe. Qui n’a jamais été sous son charme de petite perle en peluche si attachante ? Aujourd’hui encore, il sillonne la France de gala en gala. L'équipe du blog de Julien Petitjean a mené son enquête pour retracer l'histoire de la marionnette. C'est aussi le 1er article de ce blog écrit par Catwoman, membre active de l'équipe de votre blog préféré. (*)


   C'est en 1970 que Michel - qui pratiquait la ventriloquie sans doute depuis quelques temps déjà, l’a fabriqué de ses propres mains. Il a pu se livrer à cœur joie à un loisir que nous aimerions tous un jour pouvoir pratiquer : Vivre à travers un autre personnage. Comme vous pouvez l’imaginer… il est bien plus facile de dire les choses que l’on pense en restant dissimulé derrière quelques touffes de poils, un gros nez noir, des yeux blancs tout rond et une gueule d’amour… et Michel a découvert ce doux filon qu’est la ventriloquie. (**)


   Au-delà de l’amour qui lie l’artiste à sa marionnette, Michel découvre qu’il aime faire rire les gens. Aussi, depuis sa belgique natale "monte"-t-il à Paris comme le font tous ceux qui rêvent de devenir une Star


   Il fait le tour des cabarets… seul… sans Tatayet, qui l’accompagnait pour le voyage, et que Michel n’a pas cru bon emmener à ses auditions. Toutes les portes se ferment derrière lui, car il ne faisait rire personne… (ou trop peu…). Michel se sent très seul, sa famille lui manque, il ne connaît personne à Paris…


   Un soir, il décide de prendre Tatayet avec lui… histoire d'avoir un ami pour passer une audition, quelqu’un en qui on a une entière confiance, et à travers qui tout va pouvoir être dit sans peur et sans reproche… et ça marche !

 


   Tatayet raconte au public que son « papa est un grand comique » et là, la magie opère…

   De fil en aiguille, toute une famlille s'est créée autour de Tatayet et Michel (Le père). On a vu apparaître Antoine - le p’tit dernier qui n’a pas de maman (Michel ne l’a jamais créée) - Julius - le p’tit hargneux (Tatayet pense que Michel n’aurait pas du créer une marionnette handicapée) et Oscar - le grand père qui refuse d’aller en maison de retraite… (tous, cela va sans dire, sont bel et bien des marionnettes… sauf Michel « le papa »). À la fin, tout le monde avait oublié Michel… Entre vous et moi, qui regardez-vous lors des sketchs de Tatayet ?
    Michel est un véritable artiste à nos yeux. Il a su rendre plus vivant encore quelques bouts de chiffon que bien des êtres publics et inconnus ne le seront jamais.

 

     Dans un prochain article, nous nous pencherons un peu plus en détails sur l'oeuvre de Tatayet.


                                                                                   Catwoman



(*) Si vous aussi vous voulez faire partie de l'équipe de votre blog préféré, une seule solution : cliquez ici pour nous en faire part.

(**)    Art consistant à parler en articulant sans bouger les lèvres, le plus souvent pour donner l'illusion que quelqu'un d'autre (par exemple une marionnette) parle.

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans La vedette du jour
commenter cet article