Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

8 août 2012 3 08 /08 /août /2012 13:49

    Il y a bien longtemps que nous n'avons pas publié d'anecdotes croustillantes sur ce blog. Pour rattraper ce retard, en voici une bien bonne qui s'est déroulée à Paris en 1387. Et nous pouvons dire qu'elle est croustillante autant au sens propre qu'au sens figuré. 

   Nous sommes en 1387 à Paris pas loin de Nostre Dame plus précisément au 12 rue de la Chanoinesse. Depuis quelques mois, on déplore la disparition d'étudiants étrangers logeant chez les chanoines du quartier, ce qui n'inquiétait pas leur entourage outre mesure sachant qu'à l'époque il étant tellement banal de se faire trucider dans les rues mal fâmées de Paris.

    Un jour, le chien d'un de ceux-ci originaire de ce qui est actuellement l'Allemagne (les échanges erasmus n'existaient pas encore à l'époque) provoqua l'alerte en aboyant de façon intempestive des jours durant aux portes d'un barbier situé à l'adresse indiquée et l'on eût tôt fait de découvrir le pot-aux-roses :

    Le barbier en question avait fait un deal macabre avec le pâtissier voisin. Il égorgeait certains de ses clients pour ensuite revendre à bon prix leur corps au pâtissier voisin qui récupérait la viande pour en faire de délicieux pâtés en croûte dont les riverains étaient très friands. Les corps sans vie étaient livrés via une trappe qui faisait communiquer les deux établissements.

   En apprenant la nouvelle, certains clients en moururent de dégoût  réalisant qu'ils étaient devenus involontairement cannibales et les deux complices furent brûlés vifs. Par contre leurs corps calcinés ne furent pas récupérés pour servir de matière première à de délicieux mets. Leurs maisons respectives furent rasées et les emplacements restèrent nus pendant plus de 100 ans, mais cela n'a aucun lien de cause à effet par rapport au fait que cette histoire s'est déroulée pendant la guerre... de 100 ans.

Partager cet article

Repost0
9 juin 2011 4 09 /06 /juin /2011 12:24

  lapin sans oereille fukushima On se souvient des ravages causés par l'explosion de la centrale nucléaire de Tchernobyl en 1986. Parmi les malformations constatées suite à la catastrophe, des bébés humains nés avec un bec de lièvre...

   25 ans plus tard, il est toujours question de léporidés avec l'explosion de la cantrale japonaise de Fukushima car cette fois ce sont des petits lapins qui en sont victimes. La nouvelle vient de tomber : Un petit lapin japonnais est né sans oreilles ! Vous me direz, dans certaines circonstances cela peut être une aubaine, surtout si le propriétaire n'a pas les même goûts musicaux  que ses lapins ! Et puis, aucun risque de se faire tirer les oreilles suite à une bêtise. Et puis sans oreille, aucun risque de travailler avec un magicien ! Par quel bout pourrait-il le prendre ? Dommage que les taureaux ne naissent pas sans oreille, ça serait toujours du travail en moins pour les toreros. Certain parlent de canular... Imaginons par exemple que ce phénomène se répercute sur d'autres animaux... Mais il est difficile d'imaginer un éléphant, une chauve souris ou un âne dépourvus de pavillon auditif, je l'entendais bien de cette oreille ! Bon, je dois vous laisser, je suis fatigué, je m'en vais retrouver la douceur de... Mon oreiller.

Partager cet article

Repost0
6 juin 2010 7 06 /06 /juin /2010 22:22

 

   Nous soAnglais.jpgmmes le 6 juin 1944 et les anglais débarquent (aux côtés des américains et bien d'autres encore). 66 ans après, nous commémorons toujours l'anniversaire de cet événement. Tous les 28 jours, c'est au sens figuré que  commémorons le début de 5 jours d'abstinence sexuelles (*). Les anglais débarquent, mais... d'où vient cette expression amusante ?

 

   "Dans les publicités nos dames ont les règles bleues" chantait (et chante toujours) si bien François Corbier. Sauf qu'en vrai elles sont rouges. Rouges, telles la couleur des uniformes des soldats anglais au cours des guerres napoléoniennes au début du XIXe siècle débarquant sur les plages tels un gigantesque flux de sang. Les français encore traumatisés par l'occupation anglaise des années 1815-1818 en ont conservé une telle anglophobie que dès les années 1820 l'expression "Les anglais débarquent se popularise" pour parler des règles de madame.

   Un siècle plus tôt, pour désigner le même phénomène, on disait parfois "recevoir un courrier de Rome" pour faire référence à la robe rouge des cardinaux. Je ne pense pas par contre qu'au Vatican, le personnel ait souvent à se soucier que les anglais débarquent, les femmes y étant peu nombreuses, là bas on y préfère un autre type de sexualité !

 


(*) Sauf pour ceux souhaitant faire la chose "dans les règles" !

Partager cet article

Repost0
28 avril 2010 3 28 /04 /avril /2010 13:54

   Les usagers du métro parisien ne manquent pas d'humour. Voici le complément d'information qu'on a pu trouver sur une affiche sous-terraine :

Tunique.JPG

   Inutile de préciser que ce sont des tarifs beaucoup plus intéressants que ceux en vigueur chez Zahia...

Partager cet article

Repost0
14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 13:50

   Les grands froids dont nous avons bénéficié cette année nous poussé à déverser des quantités astronomiques de sel si bien que désormais, de nombreux sites ont été sur le point d'être en pénurie de sel (on peut toujours tenter de lutter contre le verglas avec du poivre mais je doute du résultat...) Cette utilisation abusive du sel a des effet insolites sur l'environnement et c'est l'objet de ce post.

http://img189.imageshack.us/img189/6830/cochleariadanicadc6.jpg   Les salages intempestifs de cet hiver ont provoqué l'apparition dans le continent de plantes censées pousser exclusivement au bord... de la mer ! Ces plantes, dites halophiles (car elles aiment le sel plus que tout au monde) sont incapables de se développer dans des environnements non salins c'est pourquoi elles disparaîtront du bord de nos routes peu après que les salages seront définitivement suspendus pour cette année.

   Bien que d'ici là leur pollen se sera répandu un peu partout dans nos terres, elles ne pourront pas se développer, donc aucun risque qu'elles ne deviennent invasives. Leur durée de vie, le long de nos bas côtés est donc relativement restreinte. Un exemple, en illustration : l'une de ces plantes, la Cochlearia Danica ou Cranson du Danemark.

   Autres conséquences inattendue du salage intempestif outre le fait qu'il soit responsable du déperissement de nombreuses espèces végétales (non halophiles) : Après infiltration dans les sols de l'eau chargée de sel, celui-ci peut réduire leur perméabilité. Certaines espèces animales abreuvées de ruisselement d'eau salée peuvent aussi mal le supporter, et disparaître.

   D'autre part, le sel utilisé pour le salage des routes est moins pur que celui utilisé à des fins culinaires. Parmi ces impuretés, certains métaux lourds polluants (comme le brome).

   Enfin, le sel a des conséquences néfastes pour nos voitures, aux grand bonheur des garagistes déjà réputés pour s'en mettre plein les poches en temps normal !

   Moralité, il est moins néfaste pour l'environnement de saler sa soupe que son pas de porte.

Partager cet article

Repost0
14 décembre 2009 1 14 /12 /décembre /2009 13:45

   Les Australiens ne manquent pas d'imagination. Lors du Rocks Aroma Festival (*) qui s'est déroulé au mois d'août 2009 à Sydney, 130 000 personnes ont pu observer une création plutôt originale : le célèbre portrait de Mona Lisa, recréé avec des tasses de café.

   Les différentes teintes ont été obtenues après avoir ajouté plus ou moins de lait dans chacune des tasses. Il a fallu 3 heures à une équipe de huit personnes pour réaliser cette œuvre mesurant 6 mètres de longueur sur 4 mètres de largeur. L'oeuvre a nécessité 3604 tasses de café et 564 bouteilles de lait.

   Ce petit filme retrace la fabrication de cette mona Lisa pour le moins caféinée et si je puis dire, sujette à une montée de lait :



   L'histoire ne dit pas si à la fin de l'exposition les cafés ont été bus, mais ce qui est sûr c'est qu'ils devaient être bien refroidis. Autrement dit, au pays des kangourous, si on veut un café au lait c'est dans la poche. On se serait plus attendu à ça en péninsule Ibérique (**)

    Elaine Kelly, l'une des organisatrices du festival explique à propos de cette oeuvre : "Nous voulions créer un élément de surprise et un moyen drôle pour communiquer avec le public. Nous avons eu l'idée de faire une image avec les tasses de café mais nous voulions une peinture vraiment représentative - alors on a opté pour le tableau le plus représentatif de l'Histoire."  

Joc01.JPG  

Joc02

Joc03

Joc04


 

   Il est vrai que le plus célèbre tableau du monde avait failli à peu près au même moment, recevoir une tasse de café en pleine poire de la part d'une touriste russe, mais le sourire le plus enigmatique du monde a été épargné par les vitres protectrices derrière lesquelles elle pavoise. Impossible de savoir s'il y a une relation de cause à effet entre les 2 événements.

   What else ?


(*) Le festival du café en quelque sorte, salon où sont présentés des cafés du monde entier
(**) Au lait ---> Olé, vous saisissez ?


Partager cet article

Repost0
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 14:00
   Voilà une bien étrange expression que "reprendre du poil de la bête" pour dire qu'une personne va mieux. Mais d'où diable peut elle bien venir ? C'est justement à ce propos que l'équipe du Blog de Julien Petitjean a mené son enquête pour vous en présenter les résultats :

   Après une longue maladie ou un passage à vide momentané, lorsque quelqu'un remonte la pente, on dit qu'il reprend du poil de la bête.

   Exemples d'actualité: "Amélie Mauresmo, n'ayant pu reprendre du poil de la bête suite à sa blessure a préféré prendre sa retraite sportive" ou "Après une bonne dose de TAMIFLU, j'ai repris du poil de la bête !"

   Au moyen-âge, et peut être même depuis l'antiquité selon certains écrits (Pline) on pensait que lorsqu'on tombait malade suite à la morsure d'une bête féroce, l'obtention des poils de cette bête pour les appliquer sur la plaie permettait de guérir le mal, c'est l'ancêtre de l'homéopathie ! Donc quand on reprenait du poil de la bête on était censé aller mieux. Cette coutume a aussi donné naissance à l'expression "vaincre le mal par le mal".

   Je suis incapable de vous expliquer pourquoi j'ai mis Sébastien Chabal pour  illustrer cet article, c'est pourtant le premier qui m'est venu à l'esprit en cherchant une idée d'illustration...



Partager cet article

Repost0
29 novembre 2009 7 29 /11 /novembre /2009 16:10

   Ce mot est utilisé à tire la rigo dans les films et séries américaine (parfois plusieurs fois par phrase) . Bien que son sens premier est "baiser", il est, dans toutes ses déclinaisons possibles ("fuck", "fucking", "fuck you") la traduction de tous nos gros mots tels que "enculé", "bordel de", "putain de", "va te faire enculer" etc... Ce qui est moins connu c'est qu'il est en fait un accronyme dont l'origine est pour le moins insolite et saugrenue... Par contre il existe 3 annecdotes possible expliquant son origine. On ne saura sans doute jamais laquelle est la bonne !

   Version 1 : C'est la plus connue. Selon elle, dans l'Angleterre d'autrefoys, les petites gens ne pouvaient avoir de relations sexuelles sans consentement du Roi (à moins d’être de sang royal). Ainsi lorsqu’un couple voulait un enfant, il devait solliciter une permission du monarque qui délivrait alors une plaque à accrocher sur leur porte, sur laquelle était écrit : “Fornication Under Consent of the King” : FUCK (ce qui signifie en gros : "Rapports sexuels avec autorisation du roi". Une autre version stipule que le F représente "Fecondation" au lieu de "Fornication" mais le résultat est le même !

   Version 2 : Au XVIe siècle, Henry VIII vit la population de son pays dramatiquement diminuer suite à de nombreuses épidémies et guerres. Le monarque, inquiet pour l’avenir de son pays, décida alors de libérer des bagnards et organisa des rencontres avec des prostitués pour repeupler le pays… Ces rencontres étaient appelées : "Fornication Under Control of the King", même phrase, même acronyme que la version 1 : FUCK.

   Version 3 : Explication possible selon laquelle le mot « F.U.C.K » serait un raccourci datant du 19ème siècle pour qualifier les délits des proxénètes et prostituées : « For Unlawful Carnal Knowledge ». (Ce qui signifie en gros : "Pour pratique sexuelle illégale")

   J'ai du mal à imaginer le roi perdre son temps à donner l'autorisation à des millions de couples britaniques à avoir des enfants, même en déléguant ! Je me demande si cette légende n'a pas été inventée des années après pour le folklore, mais c'est la plus couramment avancée.

   L'exemple le plus connu de l'utilisation de ce mot est sans doute la réplique de Robert de Niro dans Taxi Driver avec "You fucked my wife ?". Mais la chanson n'est pas en reste avec un exemple actuel de Lilie Allen avec un titre on ne peut plus explicite "Fuck you" (va te faire foutre)





Partager cet article

Repost0
13 novembre 2009 5 13 /11 /novembre /2009 13:13
   Savez vous d'où vient l'expression "Tu vas te faire appeler Arthur !" (autrement dit, "Tu vas te faire engueuler si tu fais des conneries") ? Non cela ne vient ni d'Athur H, ni d'Arthur Ashe, ni du roi Arthur ni de l'animateur Arthur (notre photo), qui d'ailleurs ne s'appelle par Arthur dans la vraie vie, et encore moins - pour rester dans les intellectuels -  d'Arthur Conan Doyle, d'Arthur Rimbaud ou d'Athur Miller. La vérité est tout autre et c'est en tant que grand amateur de calembours que je vais tout vous dévoiler.




   Pendant la IIe guerre mondiale, dans la France envahie par l'occupant allemand, le soir, le couvre feu était à 20 heures. A l'époque la grand messe du 20 heures n'existait pas et il fallait bien s'occuper comme on le pouvait, et bien souvent en se baladant dans la rue.

   Cependant, les quelques récalcitrants qui tardaient à rentrer chez eux pour 20 heures se faisaient rappeler à l'ordre. En allemand 20 heures ou plutôt 8 heures comme on disait à l'époque, se dit "Acht Uhr" et se prononce "Artour". Ce qui fait qu'à l'époque, les français qui ne parlaient pas l'allemand se demander ce que voulait bien pouvoir dire ce "Acht Uhr" et supposaient que l'occupant les appelaient "Arthur " à l'heure où ils devaient rentrer chez eux !

   L'expression est restée et s'est étendue à toutes les circonstances où si l'on n'accomplit pas son devoir, on va se faire appeler Arthur ! Cela dit, les gens qui s'appellent vraiment Arthur, se font appeler Arthur toute la journée sans qu'on les houspille pour autant ! Mais comme aujourd'hui c'est censé être la journée de la gentillesse, ne vous appelez pas trop Arthur les uns les autres... Mais vous préférez vous faire appeler comment ?

Partager cet article

Repost0
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 15:00

   Nous sommes en janvier 2006 dans le cabinet d'un psychiatre new-yorkais fort renommé. Une patiente dessine sur une feuille le portrait d'un homme qu'elle a vu apparaître de façon récurrente dans ses rêves. Cet homme, elle sait qu'elle ne l'a jamais vu dans la vie. Mais dans ses rêves, il lui est toujours de bon conseil et il est arrivé plusieurs fois que ses conseils lui ont été très utiles.

   Quelques jours plus tard, un patient du psy voit le dessin traîner sur son bureau et lui assure qu'il a déjà vu cet homme plusieurs fois dans ses rêves alors qu'il ne l'a jamais vu IRL (*) ! Le psy, intrigué décide de transmettre le portrait de l'homme à quelques-uns de ses collègues. Résultat, quelques mois plus tard, 4 nouveaux patients ont reconnu cet homme.

   Depuis janvier 2006, 2 000 personnes à travers le monde déclarent avoir reconnu cet homme. Aucuns points communs ne relient ces personnes. A chaque fois, il leur est apparu en rêve (jamais IRL) et leur a prodigué de précieux conseils. Aucun être humain n'a d'ailleurs été identifié comme ressemblant à cet homme même s'il peut nous faire vaguement penser à Richard Berry, Henri Emmanuelli ou Philippe Khorsand.

   Un site web a été créé pour essayer de comprendre qui peut être cet homme et rassembler un certain nombre de témoignages de rêves où il apparaît. Pour visiter le site, cliquez ici :

http://www.thisman.org

   Sur ce site, un appel à témoin a été mis en œuvre de manière à ce que des personnes ayant rêvé de cet homme se manifestent. Dans le monde entier, des gens comme vous et moi peuvent télécharger l'image suivante dans la langue de leur choix pour l'imprimer et en faire des prospectus ou des affiches qu'ils peuvent placarder près de chez eux.

 

   L'équipe du blog de Julien Petitjean est en train de réaliser un test à cet effet en affichant cette image sur des murs nancéiens et messins. Les résultats ne pourront être vraiment connus directement de ce blog mais apparaîtront dans la rubrique "Livre d'or" du site de cet homme. Il y a pour l'instant plus de 1200 témoignages, bien sûr certains sont farfelus(**), mais certains sont troublants. Le problème c'est que maintenant que tout le monde connait la tête de cet homme, il est facile de faire croire qu'on a rêvé de cet homme, cela fausse les résultats de l'enquête...

   Toujours est-il que de nombreuses hypothèses ont été proposées pour expliquer ce phénomène, dont voici les principales :

1 - De par ses traits (visage rond, gros sourcils, grands yeux, grande bouche, souriant...), cet homme correspond, dans l'inconscient collectif à l'archétype de la personne rassurante et à qui on a envie de se confier. Et cela quelque soit l'environnement culturel du sujet.

2 - Il s'agirait d'une vraie personne qui entrerait volontairement (par une technique proche de la télépathie) dans les rêves des gens pour communiquer avec eux. Il n'aurait pas forcément le même visage dans les rêves que dans la vie réelle.

3 - Ce phénomène est apparu par hasard, et la personne ayant fait le rêve en a été très imprégnée et a refait plusieurs fois le rêve. De même que certaines personnes ayant été informées de cette histoire ont à leur tour rêvé du visage qu'ils ont vu sur des affiches ou un site web !

4 - Pour certains, ce visage est tout simplement l'incarnation de Dieu, mais comme ce dernier n'existe pas...

   L'équipe de ce blog a une interprétation un peu plus terre à terre de ce phénomène : Imaginez que nous sommes 6 milliards d'être humains sur terre. Parmi ces 6 milliards, prenez le nombre de personnes ayant fait le rêve d'une personne réconfortante venue leur donner des conseils sur leur vie personnelle. Cela peut arriver à tout le monde ! Parmi tous les visages possibles ayant été rêvés, il est très probable que quelques centaines ressemblent... à notre homme !

   Autrement dit, statistiquement il n'y a rien d'improbable que quelques centaines de personnes sur 6 milliards aient pu rêver d'une personne ayant ce visage. Mais d'un autre côté, des milliards de personnes ont pu rêver d'un homme effectuant la même action, mais avec un visage différent !

   Et vous chers lecteurs, avez vous rêvé de CET homme ? Que vous a-t-il dit ? Quelle est votre expliquation du phénomène ? La réponse dans vos coms !


(*) Pour rappel : IRL = In Real Life = Dans la vie réelle (hors rêves et hors Web) 
(**) Comme par exemple le témoignage de cet internaute déclarant avoir été sodomisé par cet homme déguisé en lapin pour l'occasion !

Partager cet article

Repost0