Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

9 mai 2012 3 09 /05 /mai /2012 22:25

  L'occasion de l'accession au trône de François Hollande a suscité de nombreuses manifestations humoristiques sur les réseaux sociaux. Depuis longtemps déjà, un événement FaceBook avait été créé "Pot de départ de Sarkozy le 6 mai 2012" sans trop y croire. Cette blague a pris tout son sens dimanche.

   Quelques thématiques se dégagent de façon récurrente, à savoir le surnom de Flamby ayant été donné à tour de bras à François Hollande depuis des années. Des parodies de publicité comme celle des opticiens Kris "Avant j'étais président, mais ça c'était avant". La fuite des riches en Suisse (ceux-ci vont en effet payer 75% d'impôts désormais, du moins sur la tranche dépassant les 1 millions d'€ annuels. D'autres s'amusent à imaginer Carla Bruni faisant du gringue à notre nouveau président. Nous avons décidé de vous proposer un petit florilège de toutes ces plaisanteries pour terminer avec 2 vidéos insolites. Un sketche de Coluche où celui-ci prédisait une victoire de la gauche en 2012 ! Et enfin, le générique de fin du quinquennat Sarkozy à lire attentivement et à se tordre de rire.


523803_346241725430773_148033935251554_855809_1983318546_n.jpg

 

560389_10151622721355391_10150101516095391_23493933_5467401.jpg

 

Ferrari_Frontiere_Suisse.jpg

 

krys-nicolas-sarkozy.jpg

 

535180_3408114354267_1012186486_32547654_886690571_n.jpg

 

536746_371579569554706_100001079996983_1068287_993767331_n.jpg

 

403559_10150752664089285_543244284_9769401_1605547424_n.jpg

 

306254_3135788916882_1329614312_32191926_974803271_n.jpg

 

295095 10150880865978428 329064313427 11891827 1130332535 n

 

306185_3954247614280_1222863994_33715475_1532445761_n.jpg

 

530078_283945401695903_157252837698494_616779_1998887255_n.jpg

 

579364_232605690181706_149492728493003_406271_1282856975_n.jpg

 

536844 234536886651811 100950616677106 354360 1280681873 n

 

576458_3616668709633_1661314980_2595819_155364512_n.jpg

 

575161_327736067294469_100001742348097_781928_1123095935_n.jpg

 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
6 décembre 2011 2 06 /12 /décembre /2011 18:42

20111201_Le_Blog_De_Julien_Petitjean.JPG   Comme vous le savez peut être, votre blog préféré a fait l'objet d'une plainte pour diffamation déposé par les avocats d'un célèbre médecin (voir image ci-contre). Après de nombreuses péripéties, le verdict est tombé le 22 novembre dernier. Même si nous avons échappé à une amende (800 € avec sursis(*)) nous avons été condamnés à verser au plaignant 800 € au titre des dommages et intérêts pour préjudice moral et 1000 € au titre des remboursements de ses frais d'avocats. Soit un total de 1800 €. (Sans compter les frais de procédure dont nous ne connaissons pas encore le montant mais qui pourraient se monter à quelques centaines d'euros). Les autres membres de l'équipe n'y sont pour rien, c'est le directeur de publication autrement dit celui qui décide de la publication (ou non d'un article) qui prend ses responsabilités en cas de problème, donc Julien Petitjean. Pour clore cette affaire c'est l'occasion de passer en revue tous les moments forts de cette aventure qui m'a coûté cher mais m'a permis de découvrir énormément de choses extrêmement intéressantes au point que je me demande si je ne vais pas remercier le plaignant de m'avoir poursuivi !

   Voici tout d'abord une chronologie des faits :

26 novembre 2009 : Opération de Johnny Hallyday d'une hernie discale par le futur plaignant.

11 décembre 2009 : Le plaignant se fait tabasser le soir près de son domicile par des anonymes, on ne connait toujours pas leur identité. (C'est pas moi !) Ses blessures lui occasionnent 15 jours d'arrêt de travail.

16 décembre 2009 : Annulation de la tournée de Johnny Hallyday pour raisons de santé.

21 décembre 2009 : Publication de l'article incriminé sur le blog que vous tenez actuellement entre les mains. (Nous ne donnerons pas le titre de cet article car il a lui même été incriminé dans la plainte et le fait de le reproduire, même entre guillements, peut constituer à son tour un délit de diffammation ! Un véritable cercle vicieux !)

26 janvier au 10 février 2010 : Le plaignant reçoit des lettres de confrères du milieu médical témoignant de sa baisse d'activité de 90% suite au traitement médiatique de l'affaire (pièces qui serviront aux dossiers de plaintes pour diffamation, il y en aura 30 au total)

19 mars 2010 : Les avocats du Docteur visé dans l'article déposent une plainte contre X (moi) pour "Diffammation envers un particulier." et "Provocation à commettre un délit." avec constitution de partie civile au près du Tribunal de Grande Instance de Paris.

15 juillet 2010 : La plainte pour "Commission à commettre un délit" est déclarée irrecevable par le parquet.

19 juillet 2010 : Désignation du juge qui instruira l'affaire.   johnny-hallyday_10692_w460.jpg

22 juillet 2010 : Désignation de la Brigade de Répression de la Délinquance aux Personne (Ministère de l'Intérieur) par la juge d'instruction pour commission rogatoire destinée à retrouver l'(es) (co)auteur(s) de l'article (alors qu'il suffit de m'envoyer un mail depuis le blog !)

28 juillet 2010 : Le juge d'instruction produit une "Ordonnance d'irrecevabilité partielle" concernant la plainte pour "Commission à commettre un délit".

Août 2010 : La BRDP retrouve mon nom, adresse postale, adresse mail, adresse ip, numéro de téléphone auprès de mes hébergeur de blog, fournisseur d'accès...

26 Août 2010 : Je reçois un coup de téléphone et un mail du lieutenant de police désigné dans le cadre de la commission rogatoire pour savoir si je suis bien l'auteur de l'article incriminé. Je réponds que oui et il m'envoit un mail auquel je dois répondre aux mêmes questions et lui donner des informations sur mon état civil. C'est à ce moment là seulement que je suis informé de l'affaire.

2 novembre 2010 : Convocation chez le juge d'instruction au Palais de Justice de Paris (photo en bas de cet article) pour lui dire exactement la même chose qu'au lieutenant de police. L'entretien dure à peine 15 minutes, plus de détails sur ce lien. La juge me dit que au moins 3 mois plus tard je recevrai une lettre recommandée qui stipulera que le dossier est clos.

Quelques jours plus tard... : Réception d'une lettre recommandée comme quoi le dossier d'instruction est clos. (Cherchez l'erreur...)

25 février 2011 : Désignation de mon avocat en la personne de Maître Otto LEMON.

25 mars 2011 : Le juge d'instruction signe une ordonnance de renvoi devant le Tribunal Correctionnel, réduisant à néant tout espoir que l'affaire soit classée sans suite ou irrecevable.

28 avril 2011 : Réception d'un mandement de citation pour comparaître le 5 juillet devant le tribunal de la XVIIe chambre (Palais de Justice de Paris) pièce à aller chercher chez un huissier, alors que la convocation pour le procès proprement dit ne se fera qu'oralement, de même que l'énoncé de la sentance... J'apprends par la suite que je ne suis même pas obligé de m'y rendre...

7 juin 2011 : Ayant décidé de ne pas prendre d'avocat et de me défendre tout seul, j'adresse un courrier au juge d'instruction pour recevoir une copie du dossier de plainte sans savoir qu'il est constitué de... 125 pages !

21 juin 2011 : Le procureur accepte ma demande.

4 juillet 2011 : Réception d'un coup de téléphone de Maître Otto LEMON, l'avocat qui m'a été commis d'office pour cette affaire, qui me dit que c'est pas la peine de me rendre le 5 juillet au tribunal, il s'en chargera, il s'agit juste de fixer la date du procès. Trop tard j'avais déjà mon billet de train et prévu d'autres activités complémentaires sur Paris !

5 juillet 2011 : Je me rends donc au Palais de Justice de Paris, en salle d'audience de la XVIIe chambre pour fixer la date du procès. Il se déroulera le 18 octobre 2011.

15 juillet 2011 : On m'informe que la copie de mon dossier est disponible et que je peux venir le chercher (sauf qu'il est à Paris) je demande donc à le recevoir par la poste...

Fin juillet 2011 : Réception d'une copie de l'intégralité du dossier de plainte (d'où sont puisées certaines informations reproduites ici)

28 septembre 2011 : Audience relais (sert à ne pas dépasser les 3 mois de prescription dans la procédure ce qui annulerait le procès (enfin d'après ce que j'ai compris...) Je n'ai pas eu besoin d'y aller sachant que mon avocat y va.

18 octobre 2011 Palais de Justice de Paris Salle d'audience de la XVIIe chambre : Procès proprement dit, plaidoierie des avocats des deux parties et du procureur. (Marek Halter était dans la salle !)

22 novembre 2011 Rendu du verdict : 800 € d'amende avec sursis, 800 € de dommages et intérêts et 1000 € de remboursement de frais d'avocat de la partie adverse.

23 novembre 2011 Mon avocat m'appelle pour m'énoncer le verdict. Nous décidons de ne pas faire appel car selon lui, il est relativement "clément". Pas sûr que le résultat soit plus favorable en appel, sans parler des mois d'attentes pour un 2e procès, plus l'attente du résultat, ni des frais de justice qui viendront s'accumuler, maintenant au moins je suis fixé sur mon sort.

28 novembre 2011 : Interview dans les locaux de l'Est Républicain (Nancy)

29 et 30 novembre 2011 : Parution dans la presse de quelques articles concernant l'affaire : Est Républicain, Le quotidien du médecin, Le Républicain Lorrain, Romandie News, Le Pays, Orange Actualité, Vosges matin 

1er décembre 2011 : Mon avocat m'informe que le dommages et intérêts sont à lui adresser sous forme de chèque à l'odre de la CARPA (Caisse des Règlements Pécuniaires des Avocats).

6 décembre 2011 : Interview avec Le Républicain Lorrain.

7 décembre 2011 : Parution d'un article dans le Républicain Lorrain.

   Lorsqu'en août 2010 cette affaire me tombe sur le coin de la tronche, tout d'abord je tombe des nues. Comment peut-on prendre au sérieux un blog amateur dont le référencement reste aussi confidentiel (et qui se veut plus ou moins humoristique sinon caustique) ? Sur la "Diffamation envers un particulier" je risque 12 000 € d'amende maxi et "Provocation à commettre un délit" 45 000 € d'amende et 5 ans de prison (!!!).

   Mon premier réflexe est bien évidemment de chercher un avocat, (**) . Mais en tout premier lieu, savoir si j'ai ou non droit à l'aide juridictionnelle (***) : Non, mes revenus ne me permettent pas d'en bénéficier. Des avocats, j'en contacte des dizaines. Certains ont l'air parfaitement férus en la matière, d'autres plus généralistes étaient preneur sachant que tout est bon à prendre. D'autres étaient prêts à me défendre sans même savoir ce qu'était un blog ! Mais tous sont unanimes sur le fait que si je ne fais pas appel à leurs service ça allait me coûter très cher et prendre un commis d'office ne ferait qu'agraver mon cas (!!!) De vous à moi c'est un peu normal qu'ils prêchent pour leur parroisse. Un avocat m'a même annoncé un coût de 10 000 € rien que pour le total des frais de justice si j'allais jusqu'à saisir la cour européenne des droits de l'homme ! Les montants annoncés des honoraires étaient en moyenne de 1000 à 3000€ HT en province et entre 3000 et 4000€ à Paris (sachant que le tarif VIP pour des avocats pour clients de renom ou journaux à forte diffusion peut être de l'ordre de 10 000 € !). N'étant pas sûr qu'un avocat puisse me faire acquiter, n'ayant pas les moyens de débourser une telle somme, et refusant d'être affublé d'un commis d'office peu motivé par mon cas, j'ai finalement pensé me défendre seul ce que j'ai fait savoir à la juge d'instruction en demandant comme vous avez pu le lire plus haut une copie du dossier d'instruction, que j'ai d'ailleurs reçu quelques semaines plus tard et qui fut très instructif.

   La veille de la première audience avec le tribunal pour fixer la date du procès, je reçois finalement un coup de fil de l'avocat qui m'a été commis finalement d'office pour me défendre dans cette affaire. Vu que le courant est bien passé et qu'il me parut assez motivé, je me suis dit que finalement c'était pas plus mal d'être défendu par un avocat ! (D'autant qu'il ne me coûterait rien.)  

   Pour le procès propement dit, j'ai beaucoup moins stressé que ce que je pouvais redouter, ayant une confiance totale en mon avocat dont j'ai bien aprécié la plaidoierie, qui, même si, pour la bonne cause, n'a pas été forcément très flatteuse, je l'ai trouvé très convaincante, minimisant au maximum l'impact que pouvait avoir mon blog sur la carrière du plaignant. Cette plaidoierie m'a paru beaucoup plus convaincante que celle de la partie adverse (si ce n'est qu'il demandait 10 000 € de dommages et intérêts pour préjudice moral et 15 000 € pour préjudice professionel, je ne rentrerai pas dans les détails craignant un nouveau procès !). Niveau plaidoirie du parquet (procureuse, charmante soit dit en passant) seuls 2 éléments sur les 12 du dossier de plainte ont été retenus, reconnaissant la bonne foi de l'auteur et la prudence par l'emploi du conditionnel mais regrettant le manque de sérieux de mon "enquête" et la lacune de citations de sources (bien que 3 ont été citées) Des propos diffamatoires ne peuvent être considérés comme tels que par rapport à des faits précis, le reste des passages incriminés ne peuvent être réduits qu'à des figures de style. Bref.

   Il faut savoir que dans ce genre d'affaire, la XVIIe chambre correctionnelle reconnaît dans le cadre d'une jurisprudence que si l'on est capable de remplir les 4 conditions suivantes, on est sauvé : Poursuivre un but légitime, absence d'animosité personnelle envers la personne diffamée, s'être exprimé avec prudence et mesure, avoir vérifié la source des informations. Pas évident de prouver les 4 conditions, même en jouant sur les mots. Je pense pourtant remplir chaque condition mais pas à 100% pour chaque. Quand j'ai écrit cet article, j'étais loin de me soucier de cette jurisprudence, n'en connaissant d'ailleurs pas encore l'existence.

  En gros, on m'a reproché de jouer au journaliste en faisant leur travail de façon beaucoup moins sérieuse et rigoureuse. D'avoir qualifié mon travail d'enquête alors que la vérification des sources n'était pas complète si bien que certains éléments étaient faux ou du moins étaient trop peu détaillés ce qui a conduit le lecteur à en déduire des choses fausses sur le compte du plaignant. Aujourd'hui, il est sur le point d'être avéré que les problèmes de santés qu'a connu le rocker préféré des français depuis 50 ans n'est pas du ressort du plaignant alors qu'à l'époque cela paraissait à tort une évidence pour presque tout le monde.

   A chaque fois que j'ai parlé de cette histoire à des personnes de mon entourage, les mêmes propos revenaient : Mais où est la liberté d'expression ? On n'a plus le droit de dire ce qu'on veut ? Où commence et où s'arrête la diffammation ? Il a pas honte de s'attaquer aux petits ? Y-avait-t-il délit ou pas ? A partir du moment où il a été tenu des propos propres à porter atteinte à l'honneur d'une personne : force est de reconnaître que oui. Mais alors le fait de traiter de n'importe quel sujet d'actualité est susceptible de porter atteinte à l'honneur d'une personne ! Si un homme politique se voit critiqué de son action, est-ce de la diffamation ? Si un type tue un autre, on en parle aux infos et j'en parle dans mon blog, est-ce aussi de la diffamation ? Je pensais naïvement que la diffamation c'est tenir des propos non avérés sur une personne hors il se trouve que même si l'on dit des vérités mais qui peuvent le blesser, on rentre dans le cadre de la diffamation. Dans ce cas, qu'a-t-on le droit de dire ou pas ? C'est assez flou. Voilà pourquoi vous avez pu remarquer ces derniers temps que les publications sur ce blog étaient beaucoup plus rares. Plus question de parler de personnes en particulier de peur de rentrer dans le cadre de la diffamation. Encore, les media célèbres ont un budget à consacrer aux éventuels dérappages et ceux-ci sont souvent calculés sachant que le traitement de tel ou tel événement va gonfler les ventes et rapportera beaucoup plus d'argent qu'il n'en coûtera en cas d'une éventuelle procédure perdue.

 null 

  Par contre, il est vrai aussi que l'impact qu'a pu avoir ce blog avec ses 100 pauvres visteurs par jour en moyenne sur la carrière du plaignant est quasi nul voire nul. J'imagine mal (comme a pu le faire remarquer mon avocat lors de sa plaidoierie) un malade devant se faire opérer par le chirurgien sus cité aller consulter le blog de Julien Petitjean pour savoir si le choix du médecin était le bon ou pas. Quand à savoir les circonstances dans lesquelles il a pris connaissance de l'article restent mystérieuses. Pendant longtemps, j'étais persuadé qu'une armée d'avocats ont scruté les milliers de pages internet + papier parlant de l'affaire. Avant de tomber sur mon blog, combien de centaines de pages google a-t-il fallu passer en revue ? Le principal intéressé a déclaré avoir pris connaissance lui-même de l'article... Il aurait déposé 30 plaintes pour diffamation à l'égard de différents media (professionnels ou non : la preuve !). Quand le plaignant déclare qu'il ne fait pas ça pour l'argent, j'émets à nouveaux à titre purement personnel quelques réserves sachant que si ça n'avais pas été le cas, il aurait été de meilleur aloi, de me prévenir directement par mail (ce qui est très simple de faire depuis ce blog) par un avertissement préalable avant d'engager une procédure qui me met directement le couteau sous la gorge. Mais il y a un fossé entre la courtoisie et le bon droit. D'autant que de mon côté, rien ne m'empêchais de demander une autorisation au principal intéressé avant de publier mon " enquête " !

   Bref, 1800 € c'est cher payé, les temps sont durs, nous sommes en plein plan de rigueur et j'avais vraiment pas besoin de ça, surtout en période de Noël, mais rassurez-vous y'a plus malheureux ! D'ailleurs cette affaire m'a permis d'apprendre énormément de chose sur tout ce qui concerne le doit de la presse qui est éxactement le même droit que celui auquel est soumis toute personne tenant des propos (oraux ou écrits) en public. Cela m'a permis également de visiter le Palais de Justice de Paris, lieu prestigieux à l'architecture imposante où se sont déroulé tant de grands procès. Ces allers et retours à Paris m'ont également permis de voir des amis que je n'ai pas souvent l'occasion de voir, et de visiter des expositions fort intéressantes telles que celle sur Stanley Kubrick à la cinématèque ainsi que celle sur Brassens à la cité de la musique ! Merci qui ? Merci Stéph !

 

(*) Pour ce genre d'affaire, le sursis est de 3 ans. Autrement dit, si dans les 3 ans à venir, je me rends coupable d'un délit similaire, 800 € viendront se greffer à la condamnation.

(**) Sachant qu'il y en a 40 000 en France dont plus de 20 000 à Paris

(***) Prise en charge de l'état (selon barême en fonction des revenus) des frais de justice (avocat, expertise, frais de justice) dans le cadre d'une procédure.

 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
11 septembre 2011 7 11 /09 /septembre /2011 23:07

   C’est aujourd’hui le 11 septembre. Pas grand-chose à dire sur l’actualité du moment alors voyons quels sont les anniversaires à fêter ou commémorer en ce jour…

 

Le 11 septembre 1900 (111 ans) : Grève dans des mines de charbon aux USA

Le 11 septembre 1903 (108 ans) : Naissance de Theodor W. Adorno, philosophe et sociologue Allemand (mort le 6 août 1969)

Le 11 septembre 1906 (105 ans) : Les évêques espagnols rendent publique une lettre pastorale dénonçant le mariage civil.

Le 11 septembre 1906 (105 ans) : Naissance d’Etienne Fajon homme politique français

Le 11 septembre 1910 (101 ans) : Les sionistes allemands mettent à disposition la somme de 100 000 Marks pour l’établissement d’une nouvelle coopérative sioniste devant s’établir en Palestine.

Le 11 septembre 1914 (97 ans) : Bataille de Lemberg.

Le 11 septembre 1916 (95 ans) : Chute de la partie centrale du Pont de Québec lors de son installation : 13 morts.

Le 11 septembre 1917 (94 ans) : Mort de Guynemer pilote de chasse français qui compte 57 victoires à son actif.

Le 11 septembre 1919 (92 ans) : Publication en Grande Bretagne et aux Etats-Unis de la version anglaise du livre sur la Ière Guerre Mondiale d’Erich Mudendorff qui encaisse 10 000 livres de droits d’auteur.

Le 11 septembre 1921 (90 ans) : Naissance de Michel Jobert, homme politique français (mort le 25 mai 2002).

Le 11 septembre 1925 (86 ans) : Devant 16 000 spectateurs, Hans Breitensträter reprend à Paul Samson-Körner le titre de champion d’Europe des poids lourds.

Le 11 septembre 1926 (85 ans) : Attentat contre Mussolini à Rome : 8 passants sont blessés.

Le 11 septembre 1926 (85 ans) : Par un référendum, 6 millions d’espagnols se prononcent en faveur de la dictature de Primo de Rivera

Le 11 septembre 1926 (85 ans) : L’Espagne quitte la SDN

Le 11 septembre 1926 (85 ans) : L’allemand OttoPeltzer bat le finlandais Paavo Nurmi à Berlin, et établit le nouveau record du monde en courant le 1500 m en 3’51’’

Le 11 septembre 1929 (82 ans) : Inauguration de la nouvelle Gare de l’Est

Le 11 septembre 1932 (79 ans) : Ouverture du 1er championnat de France de football professionnel

Le 11 septembre 1936 (75 ans) : l’Alcazar de Tolède en Espagne tenu par les nationalistes subit un bombardement qui le détruit aux trois quarts.

Le 11 septembre 1937 (74 ans) : Attentat du groupe terroriste La Cagoule par explosions de 2 bombes au siège de l'Union des industries métallurgiques et au siège de la Confédération générale du patronat français.

Le 11 septembre 1938 (73 ans) : à Genève, le représentant de la Chine à la SDN suggère l’invitation du Japon (qui n’était plus membre de l’association à ce moment là) à des négociations au sujet du conflit sino-japonais

Le 11 septembre 1938 (73 ans) : A Bruxelles, manifestation de femmes socialistes pour le droit au travail et la paix.

Le 11 septembre 1940 (71 ans) : La Taïlande réclamme à la France le Laos et le Cambodge

Le 11 septembre 1941 (70 ans) : IIe guerre mondiale : La flotte américaine reçoit l’ordre de tirer sur toute unité ennemie.

Le 11 septembre 1941 (70 ans) : Début de la construction du Pentagone.

Le 11 septembre 1944 (67 ans) : IIe guerre mondiale : L’Allemagne est atteinte : La 1ère armée américaine arrive aux alentour d’Aix-la-Chapelle.

Le 11 septembre 1945 (66 ans) : Naissance de Frantz Beckenbauer footballer allemand

Le 11 septembre 1949 (62 ans) : L’talien Ascari remporte le grand prix d’Europe sur le circuit de Monza devant le français Etancellin.

Le 11 septembre 1951 (60 ans) : A Venise, Igor Stravinsky dirige lui-même  la 1ère de son nouvel opéra « The rake’s progress »

Le 11 septembre 1952 (59 ans) : A Strasbourg, élection de l’ex premier ministre belge Paul-Henri Spaak à la présidence de l’assemblée de la CECA

Le 11 septembre 1955 (56 ans) : A Paris, la 1ère émeute de rappelés refusant de partir en Algérie éclate à la Gare de Lyon

Le 11 septembre 1960 (51 ans) : Fin des Jeux Olympiques de Rome nettement dominé par l'URSS avec 100 médailles contre 71 pour les Etats-Unis.

Le 11 septembre 1961 (50 ans) : Création du WWF la World Wildlife Fund (fonds mondial pour la vie sauvage) en Suisse.

Le 11 septembre 1962 (49 ans) : Les Beatles enregistrent leur premier disque "Love Me Do".

Le 11 septembre 1964 (47 ans) : A Alexandrie : clôture de la conférence des chefs d’etat arabes. La création d’une armée palestinienne a été décidée.

Le 11 septembre 1965 (46 ans) : Le Général de Gaulle annonce que la France se retirera de l’OTAN en 1969

Le 11 septembre 1968 (43 ans) : Une caravelle devant assurer la liaison Ajaccio-Nice s’écrase près d’Antibes : 95 morts

Le 11 septembre 1969  (42 ans) : La France est paralysée par une grève des agents de conduite de la SNCF.

Le 11 septembre 1970 (41 ans) : A Paris : 1ère de « Jeux de massacre » pièce d’Eugène Ionesco

Le 11 septembre 1971 (40 ans) : Mort de Nikita Krouchtchev ancien chef du gouvernement d’URSS de 1958 à 1964 à 77 ans

Le 11 septembre 1972 (39 ans) : fin des Jeux Olympiques de Munich

Le 11 septembre 1972 (39 ans) : Mort de Max Fleischer, pionnier américain du dessin animé à 83 ans.

Le 11 septembre 1973 (38 ans) : Putsch au Chili

Le 11 septembre 1974 (37 ans) : Lyon : Pour la 1ère fois, un conseil des ministres de la Ve République siège en province.

Le 11 septembre 1974 (37 ans) : Eddy Merckx est sacré champion du monde de cyclisme devant… Raymond Poulydor.

Le 11 septembre 1980 (31 ans) : Au Chili, 69,14% des électeurs approuvent par plébiscite la reconduction pour 8 ans du Général Pinochet dans ses fonctions de chef de l’état

Le 11 septembre 1983 (28 ans) : 3 films français sont récompensés au festival de Venise : « Prénom : Carmen » de Jean Luc Godard, « Biquefarre » de Georges Rouquier et « Rue Cases-Nègres » d’E. Palcy

Le 11 septembre 1984 (27 ans) : À 16 ans, Céline Dion chante pour le Pape Jean-Paul II lors de sa venue à Montréal.

Le 11 septembre 1998 (13 ans) : Les Écossais s'affranchissent.

 

   Vous m’excuserez, mais je n’ai passé en revue que ce qui s’est passé durant les années 1900, rendez vous au siècle prochain pour faire un bilan sur ce qui s’est passé les 11 septembre des années 2000 !

 

20110911 WTC

 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
4 septembre 2011 7 04 /09 /septembre /2011 23:33

    Chers amis, je me suis retrouvé malgré moi lié à l'affaire DSK et d'une bien curieuse manière que je vais tenter de vous conter dans ce nouvel article tout en essayant d'être à la hauteur de vos attentes qui furent et j'en suis confus très longues, presque 3 mois. Non pas que je n'avais pas le temps de laisser un petit mot de temps en temps mais je ne savais pas de quoi vous parler ! Pourtant ce n'est pas l'eau à mon moulin qui manquait, même si Dieu sait si j'aurais préféré que cette eau aille alimenter la corne africaine. L'actualité estivale a été suffisamment riche pour me donner matière à m'en donner à coeur joie pour la disséquer. Mais une telle profusion de choses à dire créée parfois un effet inhibiteur en se mélangeant dans les méandres de ma cervelle. Comme quoi, l'angoisse de la feuille blanche arrive même aux plus grands, mais tout cela est terminé. Jugez plutôt :

   Reprenons les faits à la base et replaçons les choses dans leur contexte. DSK qui a fait beaucoup d'encre ces 3 et demi derniers mois et à qui nous devons un feuilleton de l'été dont les rebondissements quotidiens sont probablement loin d'être terminés outre le fait qu'il est loin d'en connaître l'existence, est loin de s'imaginer qu'il possède un point commun avec le blog de Julien Petitjean que vous tenez entre les mains !

   J'entends déjà les mauvaises langues supputer que toute l'équipe de vote blog préféré se livre à des frasques sexuelles dans une suite au Sofitel de Manhattan à je ne sais combien de milliers de dollars la nuit avec des femmes de ménage issu de la diversité mais là je les arrête tout de suite en leur disant qu'ils font fausse route ! Ce n'est pas du tout de cela dont il s'agit.

   Même remarque pour ceux qui s'imaginent que j'envisage de présenter ma candidature à la présidence de la République Française voire pire, à la tête du FMI dont Christine Lagarde a pris les commandes le 5 juillet dernier.

   Dès le 1er jour de ce qui est désormais convenu d'appeler "l'affaire DSK" (14 mai dernier) nous avons pu assister à un véritable déballage journalistique de la vie privé de l'ex patron du FMI (enfin... au 14 mai pas encore vraiment ex). Impossible de passer outre ses frasques privées, ses supposées ex maîtresses et supposées parties fines dont l'amalgame a, à de nombreuses reprises été fait avec le viol dont il a été accusé, comme s'il y avait un lien de cause à effet entre une vie sexuelle disons... Débridée et un viol. Ce genre d'amalgame, nous nous garderons bien de le faire, dans notre équipe nous somme extrêmement respectueux de la vie privée des hommes et femmes, célèbres ou non.

   Toujours est-il que le jour ou le scandale a explosé, une vidéo qui était passée quasi inaperçue à l'époque a fait un véritable buzz sur la toile. Non je ne parle pas des toiles de Picasso offertes au grand père d'Anne Sinclair et qui selon les même mauvaises langues que celles dont je parlais plus haut affirment que c'est elles qui ont permis de payer la caution de DSK ainsi que la location de l'appartement dans lequel le couple vécut enfermé quelque temps au sortir de son bref séjour à Riker Island.

   Dans cette vidéo extraite de l'émission "93 Faubourg Saint Honoré" daté de 2007, une jeune écrivaine journaliste dont la mère est une députée socialiste proche de DSK, évoquait une interview que lui avait accordé ce dernier pour les besoins d'un livre qu'elle écrivait à l'époque et qui est sorti peu de temps après sous le nom "Erreurs avouées" sorti en 2003 et dont le propos était de recueillir les confession de people sur leurs plus graves erreurs. Cette interview aurait dégénéré en tentative de viol mais pour l'instant, si tant est que les faits fussent avérés, ceux ci ne font pas parti des erreurs avouées du principal intéressé. Cette jeune journaliste dont le nom nous est désormais familier, c'est Tristane Banon.

   Cela dit, tout dépend de ce que l'on appelle "viol". D'une manière générale on peut qualifier de viol un acte sexuel imposé par la force, et pour le prouver, seules des analyses médicales et des preuves de violence peuvent plus ou moins prouver que la force a été utilisée. Et lorsqu'un viol est commis avec menace d'une arme ou de tout autre moyen de pression ou d'intimidation ne nécessitant aucun contact corporel provoquant une blessure ? La force est utilisée mais ne laisse aucune trace... Comment le prouver ? Dans le cas de Nafissatu Diallo, les analyses médicales auraient prouvé qu'il y ait eu incontestablement rapport sexuel. En revanche aucune utilisation de la force n'a pu être prouvée vu qu'aucune trace de coups n'a pu être décelé bien qu'au début de l'affaire on a parlé de traces de griffures sur le corps de l'ex futur candidat à la primaire socialiste. Dans le cas de Tristane Banon c'est encore plus délicat vu que, immédiatement après les faits elle n'a pas porté plainte pensant pouvoir oublier avec le temps. Violence ou pas violence ? Et que dire des gens qui aiment volontairement associer d'un commun accord un acte sexuel et de la violence ? Ou de celle qui portent plainte alors qu'elles étaient consentantes ? Ou qu'elle ne l'était pas alors que l'homme ne savait pas qu'elle ne l'était pas ? Tout cela est très compliqué, si bien qu'une proportion infime de femmes violées portent plainte (moins de 10%).

   Revenons en a Nafissatu Diallo dont la personnalité est assez ambigüe employée modèle elle a cependant été accusé d'avoir menti pour obtenir la nationalité américaine. Et depuis la découverte d'un certain nombre de ses mensonges et certaines incohérences dans sa déposition, le dossier est sur le point d'être refermé comme si une femme ayant un passé pas clair, peut être violée en toute impunité...

   Un peu comme si (bien que les procédures judiciaires dans ce genre d'affaires ne se passent  pas du tout de la même manière entre ici et chez nos amis d'outre atlantique) on découvrait que dans un lointain passé, Tristane Banon ait un jour menti à ses parents (du genre "Maman, mon voisin à l'école y m'a tapé" alors que c'était pas vrai) suffirait pour aboutir à un non lieu dans l'affaire de la supposée tentative de viol lors de l'interview évoquée plus haut ! Cela dit, huit ans après les faits, la jeune femme a finalement au bout de 8 ans décidé de porter plaite contre l'ex futur président de la république qui a lui même immédiatement répliqué en portant à son tour plainte pour dénonciation calomnieuse. Pour ce dossier disons... Brûlant, Tristane Banon est défendue par un jeune avocat "qui monte" et qui n'est autre que l'avocat du médecin qui a porté plainte pour diffamation il y a un an contre le blog de Julien Petitjean. Un schéma explicatif vous est d'ailleurs proposé ci dessous afin d'y voir plus clair.

  2011 08 31 Article

     Bien entendu, Il ne s'agit pas de juger du bien fondé de ces plaintes car le procès concernant ces affaires n'a pas encore eu lieu. Le chef du blog de Julien Petitjean doit passer devant la XVIIe chambre correctionnelle le 18 octobre prochain. On vous tiendra au courant sur le résultat des délibérés dans ces lignes et peut être lancerons nous une souscription solidaire afin de nous aider à payer l'amende et les dommages et intérêts ! (Rires)

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
5 mai 2011 4 05 /05 /mai /2011 02:15

   Une équipe de reporters de l'équipe du blog de Julien Petitjean est partie aux States pour être la première au monde à se procurer une photographie qui attise actuellement toutes les convoitises et qui prouve par A + B que le célèbre terroriste est DCD, tué par les émissaires de l'Oncle Sam d'une balle dans la tête.

   Contrairement aux photos des 2 fils (Huddaï et Qusaï) de Saddam Hussein morts en 2003, Barrack Obama a qualifié les images de Ben Laden mort d'atroce et se tate pour les dévoiler à la terre entière, les qualifiant d'atroces. Afin de ne pas tomber dans un voyeurisme primaire et aussi parce qu'à l'heure qu'il est nous n'avons toujours pas réussi à mettre la main dessus, les membres de l'équipe du blog restés eux à l'agence française ont décidé de produire un photo-montage en guise de produit de substitution, afin de montrer ce à quoi pourrait ressembler la photographie tant convoitée. Mais nous vous prévenons : Ces image (enfin.... Cette image) sont insoutenables.

Oussama-Ben-Laden-mort

Oussama Ben Laden 1958 - 2011                      

 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
29 avril 2011 5 29 /04 /avril /2011 08:00

   Depuis que ce blog existe, (décembre 2006) nous y avons raconté beaucoup de conneries. Pourtant, à l'occasion du 1er avril nous avons bien souvens raté le coche...

   Kate-MiddletonLe 1er avril 2008, un article concernant Georges Brassens a été publié et il a été nécessaire de préciser que ce n'était pas une blague. Cette année, personne bien entendu n'a cru à notre article comme quoi la Tour Eiffel s'était effondrée (c'était pourtant crédible non ?) et puis il y a eu le 1er avril 2009 où la blague consistait à dire que Carla Bruni était enceinte (des oeuvres de notre président). Cet article avait suscité un vrai engouement et périodiquement, un pic de fréquentation de ce blog était constaté à chaque nouvelle rumeur grâce à l'article.Il faut dire que c'est un événement sans précédent, depuis le début de la Ve république, où pour l'instant, aucun président en exercice n'avait connu la paternité au cours de son mandat. Je suis même pas certain que cela soit arrivé au cours des républiques précédentes.

   Cette fois que la rumeur semble avoir jamais être allé aussi bon train, cet article connait une nouvelle jeunesse, et là un véritable buzz se produit faisant se multiplier par 5 le nombre de visiteurs (avec montée croissante non stop depuis une semaine) et par 6 le nombre de pages vues (en effet, à l'occasion pourquoi ne pas aller lire les autres articles ?). Qu'est-ce que ça va être quand la rumeur sera confirmée ! Moi je dis : "vive le 1er avril". Charlene-Wittstock

Profitons-en pour exploiter le filon, sachant que la publication de sex tapes n'est pas vraiment le créneau de ce blog (qui est, je le rappelle, à haute teneur culturelle) en annonçant par anticipation la grossesse de Kate Middleton (qui convole en justes noces today avec le prince William, Léon Zitrone, là où il est, doit être aux anges) et celui de Charlene Wittstock qui convolera elle, avec le prince Albert II de Monaco les 2 et 3 juillet prochain. Année fastueuse pour Stéphane Bern.

Espérons que ces prochaines naissances feront naître de nouveaux lecteurs de ce blog !

   Pour conclure, non pas, malheureusement avec Kate ou Charlene, mais cet article, je ne peux résister à l'envie de vous faire partager une blague qui circule en ce moment et que beaucoup d'entre vous connait probablement déjà, consistant à dire que l'ex amoureux de Kate Middleton s'appelait Mac. (Pour ceux qui n'ont pas compris, cela donne : Mac et Kate). Souhaitons tout de même à Kate un destin moins tragique que feu sa belle mère. (Pareil pour Charlene, mais nous en reparlerons dans 2 mois.)

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
1 avril 2011 5 01 /04 /avril /2011 11:40

   Ce matin, la Tour Eiffel s'est effondrée. On ne connaît pas encore les raisons du sinistre mais les coûts sont estimés à plusieurs milliards de dollars. On parle de l'explosion de la centrale nucléaire de Super Phénix, d'un contre coup du dernier tremblement de terre au Japon ou d'un complot visant à détourner l'attention sur la cote de popularité déporable de notre président Nicolas Sarkozy mais ce sont des informations à prendre au conditionnel pour le moment. De nombreux projets visant à redresser la tour centenaire sont déjà à l'étude, mais le plus sérieux est celui proposé par le laboratoire Pfizer (qui est à l'origine de la découverte du Viagra). La nouvelle érection de la Tour est prévue pour 2012.

Tour_Eiffel_effondree02.jpg

 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 13:37

   La Saint Valentin est comme chacun sait la fête de tous les amoureux. Par contre il est vrai que certains couples, même sans être amoureux la fêtent quand même... C'est ce que nous nous sommes proposé d'étudier dans ce petit clip :

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 12:00

Pere_Noel.jpg   A l'instar du Beaujolais Nouveau ou de la Saint Nicolas, Noël est un événement que le blog de Julien Petitjean ne manque pas de commémorer chaque année ou presque. Cette année, c'est la mode des retrospectives, aussi nous n'allons pas déroger à la règle concernant Noël. Vous allez donc savoir, en lisant d'anciens articles consacrés à Noël, pourquoi nous n'aimons pas Noël, que le Père Noël est décédé, et bien d'autres choses encore !

  NOEL 2006 : J'aime pas Noël Beuuuuurk !!!!

  NOEL 2008 : Noël merveilleux en Angleterre

  NOEL 2009 : Le père Noël est mort

  NOEL 2009 : Noël pas joyeux...

   Et comme promis à la Saint Nicolas, nous allons vous conter l'histoire merveilleuse du Père Noël, la vraie histoire !

   Le Père Noël a été inspiré par le grand Saint Nicolas, patron des écoliers (c'est d'ailleurs pour cela qu'ils ont un petit air de famille tous les deux, vous ne trouvez pas ?). Au cours des siècle la légende de Saint Nicolas s'est transformé en de nombreuses variante en fonction de légendes locales notamment en Europe du Nord

    Le Père Noël tel que nous le connaissons aujourd'hui, qui vient distribuer des jouets aux petits enfants la nuit de Noël est en fait un mélange de Julenisse, un lutin nordique qui apporte des cadeaux, à la fête du milieu de l'hiver, la Midtvintersblot, ainsi que du dieu celte Gargan, (qui inspira le Gargantua de Rabelais !) et du dieu viking Odin, qui descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants scandinaves. Du lutin Julenisse, le Père Noël a gardé la barbe blanche, le bonnet et les vêtements en fourrure rouge.

    Toutes ces légendes ont migré en amérique du Nord pour donner le fameux Santa Klaus qui est un nom dérivé du néerlandais Sinter Klaas qui n'est autre, chez nous, que Saint Nicolas.

    Une légende urbaine raconte que c'est la firme Coca Cola qui a inventé le personnage en 1931 pour servir de mascotte aux publicités de la boissons, mais vous l'aurez compris, Coca Cola n'a rien inventé, d'aillerus le personnage avait déjà été utilisé bien plus tôt à des fins publicitaires par d'autres firmes telles que Michelin en 1919 ou Colgate en 1920. Par contre, il est sans doute vrai que Coca-Cola a largement contribué à fixer l'image actuelle.

   Même si vous ne croyez plus au Père Noël depuis belle lurette, vous avez sûrement commandé (ou déjà reçu) des cadeaux. Lesquels ?

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
6 décembre 2010 1 06 /12 /décembre /2010 14:00

    Drôle de semaine qui commence, on a l'impression de voir double quoi qu'on fasse. Jugez plutôt : 2 présidents pour la Côte d'Ivoire, ainsi que 2 premiers ministres (drôle de Saga Africa !), 2 miss France, 2 matchs consécutifs perdus par la France à la coupe Davis (pas de saga Africa pour cette fois ci !), 2 centrales nucléaires bientôt construites en Inde par des entreprises Françaises...

   Si ça continue comme ça, pourquoi pas bientôt 2 rois de France simultanés ? Après tout n'est-ce pas la Saint Nicolas aujourd'hui ? En effet. Mais je ne crois pas qu'il va nous apporter du pain d'épice à son effigie aujourd'hui en cette période de rigueur, bien que d'Inde il y ait beaucoup de choix en matière d'épices ! De toutes façons le patron des écoliers, c'est pas notre président mais Luc Chatel, ministre de l'éducation nationale.

Saint_Nicolas_Sarkozy.jpg

   Mais qui était vraiment Saint NicolasNicolas de Myre de son vrai nom, né en 270 (ap JC), vécut où se situe actuellement l'actuelle Turquie. Evêque de Myre, il sauva au cours de sa vie de nombreuses personnes ; on connait notamment la fameuse histoire des 3 petits enfants découpés en rondelles par un méchant boucher et que Saint Nicolas ressuscita. Le malheureux mourrut martyr en l'an 345 sans savoir qu'un jour il me traumatiserait (cliquer pour lire l'anecdote). Sa famille et ses amis auraient sans doute souhaité qu'il repose en paix, mais ses ossements connurent de nombreuses péripéties. Après avoir été conservés sur sa terre natale jusqu'au XIe siècle, ils furent pillés et transférés à Bari. Une partie des ossements seront cédés à la Cathédrale Saint Nicolas de Fribourg. Une phalange est même ramenée en Lorraine en 1087 par le seigneur Aubert de Varangéville. Cette phalange est d'ailleurs visible en la basilique de Saint Nicolas de Port (juste au sud de Nancy) où son reliquaire peut toujours être admiré. La ville doit d'ailleurs son nom à sa célèbre relique. Jadis appelée "Saint Nicolas", ce n'est qu'au début des sixties qu'on y ajouta le "de port".

   C'est aussi lui qui inspira aux américains le personnage du Père Noël qui ne fut pas inventé comme tout le monde le croit bêtement pour servir de mascotte pour Coca Cola en 1931, il existait bien avant, mais nous en reparlerons un peu plus en détails dans 3 semaines.

   Après avoir dévoré nos Saint Nicolas en pain d'épice, espérons que l'année 2011, grâce à Miss France (Endémol) sera placée sous le signe des crèpes ! Dommage que cela ne fut pas Miss Normandie l'heureuse élue, car, grâce à la petite nièce de Valery Giscard d'Estaing, 2011 aurait peut être été placé sous le signe des... diamants !

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article