Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

14 février 2011 1 14 /02 /février /2011 13:37

   La Saint Valentin est comme chacun sait la fête de tous les amoureux. Par contre il est vrai que certains couples, même sans être amoureux la fêtent quand même... C'est ce que nous nous sommes proposé d'étudier dans ce petit clip :

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
2 février 2011 3 02 /02 /février /2011 13:47

   Un drame s'est déroulé ce matin à Metz. L'un des symboles de la ville s'est retrouvé brisé en mille morceaux sous les yeux des passants consternés. La statue de Saint Louis, trônant fièrement à l'extrémité de la place du même nom n'est plus.

 

  Saint-Louis-01.jpg  Saint-Louis-02.jpg

   Le drame s'est déroulé ce mercredi 2 février au petit matin blême. A l'heure des livraisons matinales, vers 7h du matin un camion, suite à une manoeuvre malheureuse, a involontairement accroché la statue qui, perdant l'équilibre, s'est lamentablement écrasée sur le sol dans un bruit de tonnerre. Les messins ont pu découvrir au cours de la matinée les restes de la statue du souverain en miettes qui présidait les auberges espagnoles d'été, les marchés de Noël ainsi que maintes manifestations qui animent au fil de l'année la place située en plein coeur historique de la ville 2 fois millénaire. 

 

   Dieu merci, la statue suppliciée n'était qu'une copie de l'originale se trouvant (en sécurité) au museum de la Cour d'Or situé non loin de là.

   Le saviez-vous ? La statue de Saint Louis (Louis IX) ainsi que le nom de la place éponyme ne sont qu'un malentendu ! En effet, à l'origine, la statue qui devait trôner à cet endroit était celle de Louis XIII. Son érection initiale (1707 donc sous Louis XIV, son fils(*)) était le fruit de la volonté du curé de l'église Saint Simplice, située jadis à l'emplacement de la Pharmacie Masius. Très vite une confusion s'installa et les messins, on ne sait pourquoi, crurent qu'il s'agissait de la statue de Saint Louis ! La Place du Change devint au bout du compte la Place Saint Louis et une vraie statue de Saint Louis fut ensuite sculptée en 1867 par Charles Pêtre qui donna plus tard son nom à une rue de Metz.

   Quand on se dit que la Place Saint Louis aurait dû s'appeler Place Louis XIII et que Saint Louis y finit décapité tel Louis XVI, sous l'ère Sarkozy, ça fait réfléchir ! En tout cas cela va donner du boulot aux éditeurs de manuels d'histoire...

Saint-Louis-03.jpg   Saint-Louis-04.jpg

  (*) Bien que des rumeurs prétendent que Louis XIV n'est pas le fils biologique de Louis XIII mais ça c'est une autre histoire et nous en reparlerons probablement lors d'un futur article, en fonction des demandes des lecteurs...

 

 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Metz - Nancy
commenter cet article
26 janvier 2011 3 26 /01 /janvier /2011 13:28

Boostez le référencement de votre blog grâce à ce site : http://www.boosterblog.com

 


logoBoostBlog.JPG

Repost 0
Published by Julien Petitjean
commenter cet article
12 janvier 2011 3 12 /01 /janvier /2011 13:19

   Bonjour à tous chers lecteurs de ce blog, c'est le 1er article de 2011, et vu que je vous ai fait patienter 15 jours avant de le publier, y'avait intérêt à ce que cette longue attente en vaille pleinement la chandelle !

   En cette période de galette des rois qui clôt les traditionnelles fêtes de fin d'année (Halloween, Toussaint, Fête des Morts, Avent, Noël, Nouvel an et enfin Epiphanie) où chacun d'entre nous, tour à tour, défait le sapin, la crèche, remet le Petit Jésus dans sa boîte en attendant Noël prochain et range boules et guirlandes qui ont fait le bonheur de petits et grands avant que le sapin (s'il est véritable) ne finisse dans un sac à sapin. Avant de penser à faire un sérieux régime pour perdre les kilos acquis (?) pendant ces fêtes, distrayons nous une dernière fois par une nourriture saine et équilibrée, non alimentaire mais audio-visuelle.

   J'ai ainsi décidé de dévoiler au grand jour une chanson que j'ai dans les cartons depuis déjà 4 ans, qui figurera dans le prochain CD et que certains d'entre vous connaissent déjà pour m'avoir vu la massacrer en concert à la guitare. Sauf que là, j'ai décidé de vous la chanter au piano ! (C'est plus classe)

   Les mauvaises langues y décelleront sans doute quelques petites allusions sexuelles, mais qu'à cela ne tienne, je m'en moque comme de ma première chemise. Et ceux qui ne croient toujours pas au Père Noël seront ébahis de le voir en chair et en os.

   Eh oui, au blog de Julien Petitjean, rien d'impossible. Bon film, bonne nuit.

 


Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Musique
commenter cet article
27 décembre 2010 1 27 /12 /décembre /2010 14:19

CD-TeenaMarieWildPeaceful.jpg   Il est souvent des gens dont nous apprenons l'existence que lorsque celle-ci prend fin... Ce n'est pas le cas de Bernard Pierre Donnadieu (voir illustration en bas)acteur bien connu qui est parti ce matin à seulement 61 ans d'un cancer. Par contre, honte à moi, jamais entendu parler de Teena Marie...

   Pourtant Teena Marie a un parcours pour le moins insolite car elle fut l'une des rares artistes blanches (avec par exemple Debbie Bean au début des années 60) de la Motown qu'elle quitta en 1982 au bout de 6 ans de bons et loyaux services en de très mauvais termes. La maison de disque (celle de la musique soul noir américaine par excellence) ayant caché sa couleur de peau à la sortie de son premier disque en ne mettant pas de photo d'elle sur la pochette (illustration à gauche)! Sa blancheur lui valu le surnom de Reine d'ivoire de la musique soul.

  Nous espérons que de là où elle est, la reine d'ivoire de la musique soul ne nbernard-pierre_donnadieu_reference.jpgous en voudra pas trop de ne pas l'avoir comptée de son vivant à notre culture musicale !

   Il est bien triste de mourir au moment de Noël (surtout pour la famille). Rappelons à cet égard que Charlie Chaplin (1977), Joan Miro (1983), Dean Martin (1995), James Brown (2006) et Eartha Kitt (2008) sont morts à Noël. (Noël Noël par contre, est mort le 4 octobre 1989).

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Nécrologie
commenter cet article
26 décembre 2010 7 26 /12 /décembre /2010 15:00

 

Noel_le-chat-noel-002.jpg

   Comme promis hier, la suite de notre petit florilège des chansons de Noël pas connues mais chantées par des artistes connus. En voici 5 nouvelles, qui, je l'espère sauront vous enchanter et faire passer un Noël plus féérique que jamais.

   Vu qu'hier nous avons terminé par Johnny, aujourd'hui nous commencerons par ce dernier, peu avare de chansons de Noël, même si ce n'est pas forcément dans ce registre que son public l'attend le plus...

Johnny Hallyday - Noël interdit

Un Noël destiné à ceux qui n'y ont jamais cru, un Noël interdit en somme.

Les Wampas - Ce soir c'est Noël

Pas grand chose à dire sur cette chanson punk vu la pauvreté des paroles. Juste pour montrer qu'ils n'ont pas fait que "Manu Chao" et "Chirac en prison"

Max Boublil - Joyeux Noël

Il n'est pas inutile de rappeler que les jouets reçus par les enfants occidentaux pour Noël sont fabriqués par des enfants chinois payés une misère !

Patrick Bruel - Lettre au Père Noël

Patrick écrit avec son enfant une lettre utopique au Père Noël. C'était bien lui, il me semble qui disait dans une autre chanson : "A toi aussi, je suis sûr qu'on en a dit de belles histoires, tu parles, que des conneries !"...

   Et enfin en cadeau bonus, une petite chanson de Noël pour laquelle j'ai une affection toute particulière mais pour laquelle je n'ai malheureusement pas pu intégrer un lecteur comme pour les précédentes. Il s'agit de Lucien Grodard, chanteur de la région (Lorraine) et qui signa un titre reggae sur tous les inconvénients de Noël. On retiendra ce couplet très puissant : "Je préfère les petites jamaïcaines plutôt que les dindes aux marrons. Plutôt que me remplir la bedaine, je préfère me vider les roustons." Pour l'écouter, c'est très simple, cliquez ici et une fois la page affichée, cliquez sur le titre Jamaïca.

noel_mere_noel0010.jpg
Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Musique
commenter cet article
25 décembre 2010 6 25 /12 /décembre /2010 20:20

 

 NOEL_pere-noel-chine.jpg 

   Ras le bol du "Petit Papa Noël" de Tino Rossi, de "Vive de vent" et autre "Il est né le divin enfant" sans parler de "Mon beau sapin" (dont vous allez découvrir bientôt qu'il n'est plus roi des forêts) ? Vous êtes tombé sur la bonne page car nous aussi.

   C'est pourquoi nous vous proposons un petit florilège de jolies chansons de Noël, tombées aux oubliettes bien que de chanteurs connus tels que Renaud, Johnny Hallyday ou Pierre Perret.

   Nous aimons beaucoup Dutronc, mais nous nous sommes concertés (tout l'équipe, soit beaucoup de monde) et avons décidé de ne pas la citer car elle est beaucoup trop connue. Nous préférons privilégier la découverte, et certaines sont pour le moins insolites !

 

 Pierre Perret - Mère Noël 

A la manière qui est la sienne, Pierre Perret a décidé d'écrire une lettre, non pas au Père Noël... Mais à l'épouse de celui-ci ! 

 

Coluche - Noël

Sur un air de slow façon 60's, une jolie chanson de Noël sur un ton vaguement désinvolte... 

 
Renaud - Le Père Noël Noir
Sur un air reggae, un père Noël pas tout à fait cet qu'on se l'imagine puisqu'il est... Noir !

 

Claude François - En rêvant à Noël

Une sorte de remake du "Jouet extraordinaire" mais adapté à la circonstance...

 

Johnny Hallyday - Mon plus beau Noël

Pour Johnny Hallyday, tu es son plus beau Noël, celui qu'il n'a jamais eu !

 

NOEL_1239-mere-noel.jpg 

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Musique
commenter cet article
24 décembre 2010 5 24 /12 /décembre /2010 12:00

Pere_Noel.jpg   A l'instar du Beaujolais Nouveau ou de la Saint Nicolas, Noël est un événement que le blog de Julien Petitjean ne manque pas de commémorer chaque année ou presque. Cette année, c'est la mode des retrospectives, aussi nous n'allons pas déroger à la règle concernant Noël. Vous allez donc savoir, en lisant d'anciens articles consacrés à Noël, pourquoi nous n'aimons pas Noël, que le Père Noël est décédé, et bien d'autres choses encore !

  NOEL 2006 : J'aime pas Noël Beuuuuurk !!!!

  NOEL 2008 : Noël merveilleux en Angleterre

  NOEL 2009 : Le père Noël est mort

  NOEL 2009 : Noël pas joyeux...

   Et comme promis à la Saint Nicolas, nous allons vous conter l'histoire merveilleuse du Père Noël, la vraie histoire !

   Le Père Noël a été inspiré par le grand Saint Nicolas, patron des écoliers (c'est d'ailleurs pour cela qu'ils ont un petit air de famille tous les deux, vous ne trouvez pas ?). Au cours des siècle la légende de Saint Nicolas s'est transformé en de nombreuses variante en fonction de légendes locales notamment en Europe du Nord

    Le Père Noël tel que nous le connaissons aujourd'hui, qui vient distribuer des jouets aux petits enfants la nuit de Noël est en fait un mélange de Julenisse, un lutin nordique qui apporte des cadeaux, à la fête du milieu de l'hiver, la Midtvintersblot, ainsi que du dieu celte Gargan, (qui inspira le Gargantua de Rabelais !) et du dieu viking Odin, qui descendait sur terre pour offrir des cadeaux aux enfants scandinaves. Du lutin Julenisse, le Père Noël a gardé la barbe blanche, le bonnet et les vêtements en fourrure rouge.

    Toutes ces légendes ont migré en amérique du Nord pour donner le fameux Santa Klaus qui est un nom dérivé du néerlandais Sinter Klaas qui n'est autre, chez nous, que Saint Nicolas.

    Une légende urbaine raconte que c'est la firme Coca Cola qui a inventé le personnage en 1931 pour servir de mascotte aux publicités de la boissons, mais vous l'aurez compris, Coca Cola n'a rien inventé, d'aillerus le personnage avait déjà été utilisé bien plus tôt à des fins publicitaires par d'autres firmes telles que Michelin en 1919 ou Colgate en 1920. Par contre, il est sans doute vrai que Coca-Cola a largement contribué à fixer l'image actuelle.

   Même si vous ne croyez plus au Père Noël depuis belle lurette, vous avez sûrement commandé (ou déjà reçu) des cadeaux. Lesquels ?

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Actualité
commenter cet article
12 décembre 2010 7 12 /12 /décembre /2010 15:08

   Pour les amateurs de femmes de forte corpulence dites "rondes" (euphémisme pour faire passer la pilule), a eu lieu avant hier l'élection de Miss Ronde. Après tout pourquoi pas donner une seconde chance à celle qui n'ont aucun espoir de figurer au palmarès de "Miss France" ou "Miss National" ? Et pourquoi pas diversifier les concours de rattrapage en faisant une élection de "Miss Jambe de bois" ou "Miss QI moins de 50" voire "Miss Herpes" ? Bon j'en passe. Toujours est-il, si l'on en croit le succès des tops models bien en chair telle que Tara Lynn, Kate Dillon, Mia Tyler Ou autre Beth Ditto la chanteuse de Gossip, la mode des brindilles anorexique est en stand by. 

     Ce qui m'a surtout profondément choqué ce n'est pas l'élection de Miss Ronde dans son principe, après tout il parait que les hommes préfèrent les grosses. Ce sont les critères de sélection qui sont une véritable ineptie. En effet, il est stipulé que le concours est ouvert à toutes les jeunes filles dont "Le poids dépasse de 6 kg la taille". Scientifiquement parlant, cela ne veut strictement rien dire ! Il est indiqué pour être plus clair qu'une fille qui mesure 1m60 doit peser au moins 66 kg pour être admissible.

     3 Erreurs monumentales :

Erreur 1 : On ne compare pas des longueurs et des poids ! Ce sont deux grandeurs physiques différentes et qui ne peuvent être comparées. En unités internationales(*), une longueur s'exprime en Mètres et un poids en Newtons. Ce qui nous amène à la 2e erreur.

 Erreur 2 : On n'exprime pas un poids en Kilogrammes mais en Newtons. Une femme qui trouve que son poids est trop élevé peut aller sur la lune, son poids sera 6 fois moindre. Si sa masse est de 100 kg sur la terre, elle sera par contre également de 100 kg sur la lune, et risque d'avoir quelques déceptions... (Voir l'article qui rappelle la différence entre le poids et la masse en cliquant ici)

Erreur 3 : En admettant que l'on compare les valeurs numériques de la taille en mètres (ex : 1,60 m) et une masse en kg (ex : 66 kg), si l'on suit les critères d'admissibilités pour accéder au prestigieux palmarès de Miss Ronde, il faut dépasser de 6 unités, concernant la taille du sujet : "le nombre de centimètres qui dépassent du mètre"

   Autrement dit, dans un lagage scientifique qui se respecte, le critère devient : "Pour qu'une personne de sexe féminin puisse se présenter à misse ronde, il faut que sa masse soit au minimum de 6 unités supérieure à 100 fois la différence d'altitude entre le sol et le sommet du crâne du sujet en position debout moins 1." (les unités, si elle ne sont pas précisées, sont exprimées en unités internationales, à savoir les longueurs en M et les masses en kg) C'est tout de même plus compréhensible ainsi !

   Après Miss Ronde, nous aurons pourquoi pas Miss Carré ou Miss Triangle... Quels seront les critères ? Le rapport entre le carré de l'hypoténuse et le rayon du cercle circonscrit ? C'est la quadrature du cercle...


(*) En système SI dit MKSA les unités sont le Mètre pour les longueurs, le Kilogramme pour les masses, la Seconde pour les durées et l'Ampère pour les courants électriques. De là découlent toutes les autres unités, par exemple le Newton est la force nécessaire pour faire accélérer une masse d'un kilogramme d'un mètre par seconde par seconde, autrement dit  N = Kg.m.s-2

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Coup de gueule
commenter cet article
11 décembre 2010 6 11 /12 /décembre /2010 14:00

christophe-jpg_10276.jpg    Parlez à un jeune d'aujourd'hui de Christophe, le chanteur. Il va vous demander "Christophe Maé ou Christophe Wilhem ?" et là, vous vous direz, déséspéré : "Toute une culture à refaire..." Il faudra lui expliquer qui est Christophe Tout Court (*) (sans nom de famille) le chanteur. Et vous lui proposerez de lire cet article pour en savoir un peu plus. Rien de mieux qu'apprendre en s'amusant.

   Christophe, (Daniel Bevilacqua de son vrai nom comme peu le savent) était donc en visite à Vandoeuvre-lès-Nancy vendredi dernier pour un tour de chant mémorable. Soit dit en passant, je ne connais pas le maire de Vandoeuvre (il parait qu'il s'appelle Stéphane Hablot) mais en l'espace d'un mois c'est la 2e fois que je viens y voir un spectacle à la salle des fêtes, et c'est la 2e fois que l'artiste nous fait l'éloge de cette personne... L'artiste précédent étant Arno, il nous en a bien sûr parlé en terme de "Bourgmestre"(**).

    Les joues creusées, des lunettes de soleil, une tignasse blonde coiffée en arrière, à l'aise derrière un piano où il commence son récital, perfectionniste maladif, on l'a souvent comparé à Michel Polnareff (la suffisance en moins). Il faut dire qu'ils ont connu la célébrité à la même époque. Christophe en 1965 avec "Aline", Polnareff en 1966 avec "La Poupée qui fait Non" (***)

     Daniel Bevilacqua commence son set presque à l'heure avec des morceaux récents et assez peu connus d'un point de vue purement radiophonique. Planants pour la plupart, mais pas inintéressants musicalement parlant. Mais une bonne partie du public attend avec impatience les grands standards...

   On les sent arriver avec "Parlez lui de moi" (interprétation magistrale) et "succès fou", mais, chose inattendue, du jamais vu dans ma carrière de spectateur, une pause d'environ 30 minutes au milieu du spectacle, sorte d'entr'acte comme cela se faisait autrefois. Christophe nous dit qu'il va un peu se changer pour la 2e moitié du spectacle, et pour nous faire patienter, passe à l'aide d'un Juke Box (il les collectionne) quelques chansons qui semblent être d'Elvis par exemple une chanson sur l'air de "That's all right Mama" avec d'autres paroles.

   A son retour sur scène, il enchaîne une séquence en duo avec son guitariste adoptant le mode flamenco pour "Señorita", puis "Les Marionnettes" et "Cette vie là" tout seul à la guitare. Les musiciens reviennent petit à petit pour finir en apothéose avec d'autres grands succès. Contrairement à Charles Aznavour, Christophe ne dit pas sèchement au début du spectacle qu'il ne fait pas de rappel. La méthode pour le dire est un peu plus subtile. Tournant en dérision la tradition tant galvaudée du rappel, Christophe dit grosso modo : " Bon, là c'est l'heure où normalement je sors de scène, vous me rappelez et je reviens, on va dire que c'est fait, jeChristophe-Coffret-5CD.jpg reviens je suis là et voilà on continue ".

   Contrairement à Polnareff, il retire momentanément ses lunettes pour chanter "Les Paradis Perdus" puis joue de l'harmonica sur "Le Petit Gars".  Après "Les Mots Bleus" dont Jean Michel Jarre a signé les paroles (et non la musique !!!), Christophe termine sur "Aline" (qui ne doit plus être toute jeune), puis enfin "La Dolce Vita".

    Difficile de s'imaginer Christophe sur scène avant de l'avoir vu. C'est finalement quelqu'un de simple, timide, chaleureux, d'une grande sincérité et dont la seule préoccupation est de faire plaisir à son public.

    On aurait pû s'attendre à des versions complètements disjonctées et méconnaissables des grands succès, mais bien que pour certains cela fait plus de 35 ans qu'ils les chante, il semble toujours se faire autant plaisir à les ressortir.

    Autre détail qui a son importance, rare sont les concerts où je n'en ressorte pas les oreilles complètement explosées. Ce ne fut pas le cas avec Christophe.

   Pour ceux qui ont raté cet événement, j'ai un lot de consolation à vous proposer. Sachez qu'actuellement dans le commerce, vous pouvez trouver pour la modique somme de 45€, un coffret 5CD de Christophe et qui, personnellement, m'a permis de découvrir certaines facettes de l'oeuvre de Christophe que je ne connaissais pas, et qui m'ont permis de me préparer psychologiquement pour le concert.


(*) Sans nom de famille. A ne pas confondre avec Alex Toucourt, autre chanteur, originaire de Longwy, et pour l'instant moins célèbre. 

(**) En effet; Arno est belge.

(***) Finalement, peut être que la poupée qui fait non s'appelait Aline...

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Musique
commenter cet article