Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

14 avril 2010 3 14 /04 /avril /2010 13:50

   Les grands froids dont nous avons bénéficié cette année nous poussé à déverser des quantités astronomiques de sel si bien que désormais, de nombreux sites ont été sur le point d'être en pénurie de sel (on peut toujours tenter de lutter contre le verglas avec du poivre mais je doute du résultat...) Cette utilisation abusive du sel a des effet insolites sur l'environnement et c'est l'objet de ce post.

http://img189.imageshack.us/img189/6830/cochleariadanicadc6.jpg   Les salages intempestifs de cet hiver ont provoqué l'apparition dans le continent de plantes censées pousser exclusivement au bord... de la mer ! Ces plantes, dites halophiles (car elles aiment le sel plus que tout au monde) sont incapables de se développer dans des environnements non salins c'est pourquoi elles disparaîtront du bord de nos routes peu après que les salages seront définitivement suspendus pour cette année.

   Bien que d'ici là leur pollen se sera répandu un peu partout dans nos terres, elles ne pourront pas se développer, donc aucun risque qu'elles ne deviennent invasives. Leur durée de vie, le long de nos bas côtés est donc relativement restreinte. Un exemple, en illustration : l'une de ces plantes, la Cochlearia Danica ou Cranson du Danemark.

   Autres conséquences inattendue du salage intempestif outre le fait qu'il soit responsable du déperissement de nombreuses espèces végétales (non halophiles) : Après infiltration dans les sols de l'eau chargée de sel, celui-ci peut réduire leur perméabilité. Certaines espèces animales abreuvées de ruisselement d'eau salée peuvent aussi mal le supporter, et disparaître.

   D'autre part, le sel utilisé pour le salage des routes est moins pur que celui utilisé à des fins culinaires. Parmi ces impuretés, certains métaux lourds polluants (comme le brome).

   Enfin, le sel a des conséquences néfastes pour nos voitures, aux grand bonheur des garagistes déjà réputés pour s'en mettre plein les poches en temps normal !

   Moralité, il est moins néfaste pour l'environnement de saler sa soupe que son pas de porte.

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Insolite
commenter cet article

commentaires

POIVRE de KAMPOT 17/04/2010 13:30



Le poivre ne peut pas faire fondre la neige mais il peut faire fondre vos papilles si c'est du poivre de Kampot..