Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

30 mars 2007 5 30 /03 /mars /2007 11:14

   Qui, au cours d’une soirée entre amis, n’a jamais imité Jacques Chirac ? Personne en France. Il est vrai que ce personnage (qu’on l’aime ou pas) a un phrasé reconnaissable entre tous, bien qu’au cours du temps sa voix est devenue plus rauque est plus posée.

   Les principales caractéristiques du parler chiraquien sont d’une part les liaisons mal-t-à propos placées longtemps avant le mot suivant et les interminables « Eeeeeeehhhhhhh », à une certaine époque nous retrouvions souvent quelques expression du style « il est fondamental » ou « A cet égard » le reste (intonations etc…) est beaucoup plus dur à exprimer par écrit.

 

 Exemple :

 J’ai décidézzzzz, eeeeeehhhhhh de dissoudre, eeeeeeeehhhhhh Bernadette.

    Certes, un document sonore serait plus parlant et je vous propose d’en écouter 2 pour étayer mes propos.

    Le 1er est ce que j’appelle le « Rap de Chirac ». Il s’agit en fait d’un « slam » que je m’étais amusé à faire sur « l’aigle noir » de la très regrettée Barbara, pour illustrer le fait que notre président est un grand amateur de musique (voir photo ci-dessous) :  

 Le rap de Chirac

 

 

     

   

      Le 2e est une parodie de discours qui a servi de sketch en voix off pour introduire un de mes récents spectacles au Vertigo à Nancy :

 

 Discours de Chirac


       J’espère que ces discours illustrent parfaitement ce qu’est le parler chiraquien. A tel point que j’ai voulu faire un petit cadeau au principal intéressé. Je me suis donc permis de lui envoyer un CD contenant ces 2 petits enregistrements, qu’il aura tout le loisir d’écouter pendant sa retraite. Mais bon je doute fort qu’en ce moment il ait beaucoup de temps à lui, beaucoup plus préoccupé je pense, à préparer ses cartons.

      J’ai envoyé la lettre le 25 mars, et je doute fort avoir un jour une réponse ! Cependant si j’en obtiens une un jour, je ne manquerai pas de vous en faire part. Si vous souhaitez vous aussi écrire à Jacques Chirac, sachez que l’envoi est gratuit et que d’ici peu, le 55 rue du Faubourg Saint Honoré Paris VIIIe comptera un(e) nouveau locataire(trice) pour un bail de 5 ans (renouvelable) !

   

    Pour conclure ce post, je brûle d’envie de vous faire découvrir une petite chanson qui fut composé pour la candidature de Jacques Chirac pour la présidentielle de 1981 et qui, subtilement intitulée « votez Jacques Chirac » (ça ne s’invente pas !) mériterait une place de choix au classement de « bides et musiques » !


Chanson « votez Jacques Chirac » :

 


Pour plus de détails sur cette chanson, il est fondamental que vous consultiez ce lien : http://glotz.free.fr/mp3/mp3dumoment/02-votezjacqueschirac.html

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Politique
commenter cet article

commentaires