Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

22 avril 2009 3 22 /04 /avril /2009 13:59
    Hier, nous commémorions les 7 ans du Pen au 2e tour (*). Un souvenir terrifiant ! La stupeur puis la culpabilité envahirent la France en quelques minutes. Les premiers surpris furent sans doute les 17% qui votèrent pour le boss du FN, parti aujourd'hui, Dieu merci, moribond. Aucun d'entre eux ne s'en mordit les doigts puisqu'ils récidivèrent au 2e tour (18%), moi qui pensais que ce n'était qu'un vote sanction ou plutôt d'avertissement et que par peur du pire, quasiment tout le monde voterait contre l'Pen au 2e tour...


   Une véritable psychose envahit toute la France, des gens se jetèrent des fenêtres pour aller manifester contre Le Pen en traitant les flics de fachos. Une ambiance glauque où en se promenant dans la rue, à l'époque, nous nous disions que sur tous les gens qu'on croisait, 1 sur 5 (**) avait voté pour le diable... Le pire était de penser que parmi eux il y avait peut être... des voisins, des collègues, des proches ? Pourtant quasiment personne ne se dénonça ! Les bulletins pour Le Pen n'étaient quand même pas apparus par l'opération du Saint Esprit ! Parlons même pas de l'Alsace Moselle ou le boss du FN battit tous les records de popularité, avec plus de 30% à certains endroits...


   Qui a oublié le Jospin décontenancé, mais semblant finalement presque soulagé de ne jamais endosser la panoplie de Président de la République, annoncer qu'il assumait pleinement les conséquences de ce scrutin et qu'il se retirerait définitivement la vie politique ? (***) Il a presque respecté sa promesse... On croirait avec le recul qu'il avait presque volontairement saboté sa campagne pour éviter de se retrouver un jour dans l'ombre de Mitterrand dont il avait parfaitement conscience de ne pas arriver à la cheville. Mitterrand reste donc le seul président de gauche de la Ve république à ce jour et encore pour longtemps.


    Fallait-il jeter la pierre aux électeurs de gauche dispersés ou aux nostalgiques du fascisme de ne pas avoir eu pour la première fois depuis les débuts de l'élection du Président de la République au suffrage universel (1965), droit au suspens du 2e tour, à 20h, au moment où le français est scotché à son fauteuil pour entendre les résultats d'un duel manichéen ? En tout cas, c'est à cause d'eux que suite à ces élections riches en enseignements, le FN fut quelques temps considéré comme le 2e parti politique français...


    "Vous n'aviez qu'à voter utile" entendait-on à droite, "Qui choisir entre un facho et un escroc" entendait-on à gauche. "Plus jamais ça" vociférait-on lors des manifs anti Le Pen. La seule chose drôle que cela impliqua est que de nombreuses personnes, souvent orientés extrême gauche, et qui n'avaient jamais mis les pieds dans un bureau de vote de leur vie, s'inscrivirent sur les listes électorales pour voter... Chirac ! Lequel fut longtemps surnommé "facho Chirac" et qui maintenant bat des records de popularité tant il fait figure d'enfant de chœur à côté du président actuel.

 

   Je me souviens avoir passé une semaine de vacances au Maroc entre les 2 tours de la présidentielle 2002. Quelle ne fut pas ma stupéfaction de voir le dit Pen interviewé sur une des chaînes de TV marocaines ! Je ne sais plus exactement ce qu'il y disait mais la situation était particulièrement cocasse.


   Depuis, espérons que cet incident a donné une bonne leçon à tout ceux qui refusent de voter pour cause de "tous des pourris" privilégiant désormais la règle du "entre plusieurs maux, toujours choisir le moindre". En ce mois de mai 2002, le moindre mal était Facho Chirac. Ayez une pensée pour tous nos ancêtres morts pour que nous ayons désormais ce droit de vote, et qui ne seraient pas fiers de vous voir vous abstenir, bafouant ainsi leur mémoire, et, de surcroît, risquant de faire élire quelqu'un qui un jour vous retirera ce droit !

 




(*) des présidentielles française
(**) Les 17% furent très rapidement arondis à 20%
(***) C'est le père de Le Pen qui aurait dû se retirer !

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Politique
commenter cet article

commentaires