Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Cliquez sur "J'aime" !

22 mai 2008 4 22 /05 /mai /2008 21:30

   Un peu plus d'un siècle après l'Affaire Dreyfus, c'est au tour de Cindy Sander de diviser la France en 2. Cette pauvre petite chanteuse de baloche (*1) qui rêvait pathétiquement de devenir une star à l'instar de milliers d'autres Cindy Sander a peut être réussi son coup...

   Une réussite qui a pris un tournant qu'elle n'avait probablement  pas prévu avant de se prendre un
vent mémorable face au jury impitoyable de la nouvelle star, avant de devenir la star du plus incroyable buzz de l'histoire d'Internet.

 

 

   Cindy prétendait avant l'émission être "connue dans la région", "une vedette incontournable" je n'en avais pourtant jamais entendu parler et pourtant Dieu sait si je m'intéresse un minimum à la vie musicale de la région (si tant est que le baloche fasse partie de la vie musicale !) Et voilà que maintenant, elle est plus célèbre que ne le sera jamais Amandine, la future gagnante de l'édition 2008 de "à la recherche de la nouvelle star" (*2) !
 
   André Manoukian et Philippe Manoeuvre ne croyaient pas si bien dire en lui disant qu'elle était une chanteuse du XXe siècle. Elle les a sans doute conforté dans leur opinion par son titre "Papillon de lumière" devenu un véritable tube décalé du moment. Les paroles et la musique sont un patchwork de tous les clichés qui ont fait les grands moments du TOP 50 au cours des années 80, dont l'éternelle petite séquence parlée avant la reprise du refrain (ancêtre du slam) le tout épicé d'un rythme techno années 90 tombant complètement à côté de la plaque pour donner un son actuel.

   Et la pochette du single ? kitschissime montage figurant une Cindy jouant à fillette abreuvée de contes de fées, rêvant de strass et de paillettes, venant de recevoir pour Noël le coffret "Je deviens une star du karaoké".
 

 

 

   Voilà ce que doivent éructer les détracteurs de Cindy n'ayant pas compris qu'elle a eu un flair que eux n'ont pas eu. Je m'explique :

   Le ton " faussement décalé pour faire genre " inauguré par
Dutronc durant les 60's suivi par les Nino Ferrer et autres Antoine sont devenus légion : Katherine, Camille, Benjamin Biolay, Mademoiselle K, Olivia Ruiz, La Grande Sophie, Albin de la SimoneEmilie Simon, Vincent Delerm, Anaïs ou Julien Doré (Nouvelle Star 2007) et j'en passe. A tel point que les chanteurs 1er degré ont quasiment totalement disparu ou dumoins ont été mis malgré eux hors circuit.




Alors, pour ou contre Cindy Sander ?

"Pour" biensûr !
Là,
Cindy a tout compris : Le 1er degré est devenu tellement marginal que c'est en celà qu'il est devenu super tendance ! C'est en comprenant celà dès le départ que Cindy a su tirer son épingle du jeu et doit sa fulgurante carrière actuelle (*3).

   Et ne venez surtout pas me dire que mon indulgence à l'égard de
Cindy serait le pur fruit d'un complot entre mosellans comme pourrait en témoigner ce cliché où Cindy et son sympathique mari et mentor s'affichent fièrement tenant en main le CD de Julien Petitjean :

   

 

 

   Cependant, il n'est pas impossible que je propose un jour à Cindy de faire ma 1ère partie, ou de participer à une soirée Plumes en Scène, espérons que d'ici là elle n'attrape pas la grosse tête...

   En conclusion, je dirai que
Céline Dion c'est Céline Dion et Cindy c'est vachement mieux.

 

Céline Dion, chevallière de la légion d'honneur

   

La diva Cindy Sander


En cadeau, (petits veinards), les magnifiques paroles de "Papillon de lumière" (Etienne Roda-Gil doit se retourner dans sa tombe !)

Papillon de lumière

Rien n'est plus fort qu'être en scène
Petite chenille j'rêvais déjà
Exister, montrer à ceux que j'aime
Ô Combien tout ça était inscrit en moi

Les filets qu'on me tend
Les pièges de ces gens
Les obstacles au-devant
J'passe au travers

Les mots lourds et blessants
Les langues de serpent
Ne sont qu'une suite de paroles en l'air

Refrain :
Papillon de lumière
Sous les projecteurs
Papillon de lumière
Revit dans vos cœurs
Papillon de lumière
Garde tout son mystère
Papillon de lumière
N'a plus rien d'éphémère.

Je me donne telle que je suis
Sans chercher à tricher face à vous
Même mes larmes ne sont que d'l'eau depuis
Paroles trouvées sur tourte.org
Qu'un beau jour je vous ai tout confié de moi

Les filets qu'on me tend
Les pièges de ces gens
Les obstacles au-devant
J'passe au travers

Les castings éprouvants
Les cris “au suivant”
Ne sont que des barrières à mes prières

Refrain

Cette énergie en moi
Qui brûle de partout
Je n'veux que la partager
Avec vous

Refrain


(*1) Nom donné dans le milieu aux chanteuses de bal.
(*2) Dumoins au moment ou j'écris ces lignes.
(*3) Mais durable, ça c'est moins sûr. Ce qui est est fashion est toujours ce qui se démode le plus vite malgré ce qu'elle certifie dans papillon de lumière en ces termes : "Papillon de lumière n'a plus rien d'éphémère"
(*4) Maintenant, cliquez ici



Suite de l'article sur Cindy Sander
Fin de l'article sur Cindy Sander

Partager cet article

Repost 0
Published by Julien Petitjean - dans Musique
commenter cet article

commentaires

steph 13/05/2009 20:59

POUR !!!

CHRISSTINE POLNACHANTEUSE ...de baloche* 26/05/2008 16:04

Et bien mon cher Juju, moi non plus je n'avais jamais entendu parler d'elle ici en Moselle, pourtant Dieu sait que j'en ai écumé des scenes en LorraneBises cher Juju